Pourquoi ce dictionnaire ?

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).
Ce dictionnaire est mis en ligne, avec en parallèle le
Dictionnaire des anarchistes

Mode d’emploi
Pour accéder à la liste alphabétique des notices cliquer sur la touche Plan du site en haut de la page.

Pour répondre à un article, apporter des corrections et/ou des informations, utiliser uniquement la fonction Contact en n’oubliant pas de laisser une adresse où je puisse vous répondre :

Para entrar en contacto - Pour rentrer en contact cliquer ici


Articles les plus récents

dimanche 14 juin 2015
par  R.D.

GONZALVO MORELLON, José

Remis en liberté provisoire après une remise de peine, José Gonzalvo Morellon était au milieu des années 1940 l’un de ceux qui faisaient entrer clandestinement à la prison du Torrero de Saragosse, informations et propagande.

dimanche 14 juin 2015
par  R.D.

SANCHEZ, Jesus, Miguel

C’est vers 1933 que Jesus Sanchez, venant de Frrance où avaient émigrés ses parents, était arrivé à Jaca où il ouvrit un commerce de bicyclettes. Idéologiquement ll était de gauche comme toute la famille et l’un de ses frères, Hermenegildo, fut fusillé par les franquistes.
Au milieu des années 1940 il (...)

dimanche 14 juin 2015
par  R.D.

VILLACAMPA ARNAL, Eugenio, Luis

Peu avant le coup d’état franquiste, Eugenio Villacampa Arnal avait été détenu suite à ses contacts avec des éléments de la CNT de Jaca (Jaca). Il aurait collaboré à la presse républicaine et/ou révolutionnaire sous le pseudonyme Un Español democrata. En juillet 1936, il se présenta, semble-t-il, à la (...)

dimanche 14 juin 2015
par  R.D.

OTAL, Eugenio

Militant de la CNT de Jaca (Huesca), Eugenio Otal était au miliei des années 1940 membre de la Junte de l’Union Nacional Española (UNE) de l’Aragon aux cotés notamment des avocats Francisco Javier Galiay, Gascon, Julian Gonzalez et du militaire républicain Mariano Aguilar Isaac. Vers 1945, les (...)

dimanche 7 juin 2015
par  R.D.

AMOROS VALIENTE, Pedro

Neveu du militant libertaire Andres Valiente Lopez, Pedro Amoros Valiente avait commencé à travailler comme garçon de pharmacie à Villena (Alicante) où il avait adhéré très jeune à la CNT. Puis il était allé à Barcelone où il devint instituteur rationaliste. Revenu peu avant le début de la guerre à Villena (...)

Brèves

20 novembre 2014 - HOMMAGE AUX 545 FUSILLES A HUESCA

15 octobre 2014 - NOUVEAU LIVRE sur Manuel SABATE LLOPART

Josep CLARA "Manolet Sabaté, apparent de maqui " ( Ed. Rafael Dalmau, Batcelona, setembre 2014, (...)

8 juin 2014 - NOUVEAU LIVRE SUR LA GUERILLA DE CASTILLE - LA MANCHE

Aurellio Pretel Marin & Manuel Fernandez de Sevilla Martinez "Maquis y resistencia en la (...)

27 mai 2014 - POUR LA PETITE NIECE DE MARTIN ARNAL MUR

L’adresse de votre mail (lalyam@ ????) comporte une erreur, je ne puis vous répondre. RECONTACTEZ (...)

23 mai 2014 - PARUTION : GUERILLA ANTIFRANQUISTE DU LEVANT, CRIMES ET FALSIFICATIONS, 1945-1952

Quand Carrillo faisait éliminer des héros de la Résistance française / Ange Alvarez, Ivan et (...)