Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
FALCON O’NEIL, Lidia
Née le 13 décembre 1935 à Madrid - Avocate - PCE - Barcelone (Catalogne) - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 29 novembre 2007
Dernière modification le 20 avril 2015

par R.D.

C’est en 1941 que Lidia Falcón O’Neil avait émigré à Barcelone où elle allait étudier le droit, le journalisme et l’art dramatique.

Suite à ses activités antifranquistes, Lidia Falcón, compagne du journaliste libertaire Eliseo Bayo Poblador, a été emprisonnée cinq mois en 1972 à la prison Trinidad de Barcelone.

Suite à un attentat attribué à ETA commis le 23 septembre 1974 dans une cafeteria du centre de Madrid et où avaient été tuées onze personnes, étaient arrêtés et accusés "d’association illicite", Lidia Falcón et sa fille Tegina Borras Falcon, Eliseo Bayo Poblador, le dramaturge Alfonso Sastre, Genoveva Forest Tarrat, Antonio Duran Velasco, la comédienne Maria Paz Ballesteros et son mari José Sainz Pena qui pour la plupart étaient membres de l’opposition de gauche du PCE (Oposicion de izquierdas del PCE). Le 22 décembre 1976 le tribunal d’ordre Public de Madrid faisait appel du chef d’accusation d’association illicite. Les cinq bénéficiaient finalement d’un décret d’amnistie et étaient remis en liberté provisoire.

Œuvres : - En el infierno ser mujer en las carceles de España, 1977.- Los hijos de los vencidos, 1979 - une autobiographie "Viernes y 13 en la calle del correo" (Ed. Planeta, 1981) et divers ouvrages de droit dont - Los derechos civiles de la mujer, 1964. - Los derechos laborales de la mujer, 1964. - Mujer y sociedad, 1969.


Dans la même rubrique

0 | 5

FELIU BRAVO, Laureano
le 21 octobre 2018
par Webmestre
FALSETO GARCES, Maria
le 17 juillet 2016
par R.D.
FARRAS, Santiago
le 15 octobre 2014
par R.D.
FELIX CALDERON, Juan B.
le 13 septembre 2014
par R.D.
FANTON MATEO, Vicente
le 27 juin 2014
par R.D.