Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
JIMENEZ MARTINEZ, Francisco « CANTAOR »
Né à Baza (Grenade) en 1923 – tué le 8 février 1950 – Journalier – Groupes de Juan NIETO MARTINEZ "CUCO" & des frères BLAZQUEZ MOYA "Los MATIAS » - Almeria & Grenade (Andalousie)
Article mis en ligne le 28 novembre 2010
Dernière modification le 6 janvier 2014

par R.D.

Francisco Jimenez Martinez Cantaor et son frère José avaient semble-t-il appartenu au début des années 1940 au groupe du cénétiste Juan Nieto Martinez Cuco dans la province d’Almeria.

Francisco Jiménez Martinez Cantaor, dont le frère aîné appartenait au groupe de Rafael Castillo Clares Clares et était également sirnommé Cantaor, avait été captué le 1er février 1946 au chemin de Somontin, district de Purchena, après un affrontement avec la Guardia Civil. Condamné à mort, il parvenait à s’évader de la prison d’Almeria le 5 juillet 1946 avec quatre autre condamnés dont Francisco Sanchez Giron Paquillo et Francisco Bonilla Lopez Bonilla, puis s’intégrait au groupe de Donata Basilio Diaz Cuco, puis au printemps 1947 au groupe des frères Gregorio, Manuel et Dionisio Blazquez Moya Los Matias qui était membre de l’Agrupacion Roberto de José Muñoz Lozano Roberto.

Francisco Jiménez Martinez Cantaor a été tué le 8 février 1950 au ravin Sotillo, district de Baza (Grenade) avec Gregorio Blazquez Moya l’un des frères Matias. Les deux guérilleros périrent dans l’explosion de la grotte où ils étaient réfugiés et qui avait été dynamitée par la Guardia Civil. Dans l’affrontement avait également été tué un membre de la Guardia Civil.

Francisco Jiménez Martinez a été enterré à Abla (Almeria).