Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Albalate del Arzobispo (Teruel) vers 1913 – mort en 1981
GRACIA PINA, José
MLE – CNT – Albalate del Areobispo (Aragon) – Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 17 mai 2009

par R.D.

José Gracia Pina avait adhéré encore très jeune au syndicat de métiers divers de la CNT d’Albalate del Arzobispo (Teruel). Enrôlé dans les milices dès le début de la guerre civile, il combattit ensuite dans la 25ème Division. Piégé à la fin de la guerre à Alicante, il y fut le témoin des suicides des compagnons Maximo Franco Caveros et Evaristo Viñuales Larroy. Fait prisonnier et interné au camp d’Albatera, il parvenait à s’en évader puis à passer en Frane avec sa compagne Justa.

En 1942, il retournait en Espagne où il était arrêté et emprisonné. Remis en liberté provisoire en 1944, à la suite d’une amnistie, il s’intégrait à la CNT clandestine. Recherché par la police à la suite de ses activités, il passait ensuite en France où il s’installait à Marseille. Dans les années 1970, il était le trésorier de l’Agrupacion CNT de Marseille de la tendance publiant le journal Frente Libertario. José Gracia Pina est mort à Marseille en 1981.


Dans la même rubrique

0 | 5

GRACIA CROSTA, Vicente
le 26 mars 2017
par R.D.
GRIJALBA
le 23 mai 2014
par R.D.
GRENA, Pedro
le 17 décembre 2013
par R.D.
GRACIA MARIN, Hilario
le 6 décembre 2013
par R.D.
GRACIA SANCHEZ, Vicente « ROBERTO »
le 29 septembre 2013
par R.D.