Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
MACIAS FERNANDEZ, Abelardo « LIEBRE »
Né en 1912 à Lago de Carucedo (Ponferrada) - tué le 17 mars 1949 - Journalier – MLE – CNT – Groupe d’Abelardo MACIAS FERNANDEZ "LIEBRE" & Federacion de Guerrillas Leon Galicia – Leon & Galice
Article mis en ligne le 29 août 2011
Dernière modification le 3 septembre 2011

par R.D.
Abelardo Macias Fernandez

Militant de la CNT, Abelardo Macias Fernandez avait, dès le début du coup d’état franquiste de juillet 1936, organisé sur la rive gauche du Rio Sil un groupe opérant dans la zone de Carucedo et Borrenes et dont faisaient partie notamment Chepa, José Blanco Palitos, Carucedo, Manuel Alvarez Martinez El Gaitero et Gilberto Cuadrado Soto. Selon la Guardia Civil il aurait été le 17 mars 1939 le responsable de l’éxécution à Lago de Carucedo de 8 personnes : Roque Carujo Bello, Laurentino Bello Gomez, Benigno Cobo Gomez, Serafin Alvarez Gonzalez, Rosa Moldes, Luisa Cobo Moldes, Gines Gomez Losada et Salustiana Franco.

En juillet 1940 Abelardo Macias fit partie d’un important groupe, dont Manuel Giron Bazan Giron, Marcelino de la Parra Casas El Parra, José Vega Seoane Animas, Enrique Oviedo Blanco El Chapa et Eduardo Pérez Vega Tamairon, qui tentait de passer au Portugal, puis, apès s’être affronté à la Garde portugaise, avait décidé de rentrer en Espagne pour y développer la lutte armée.

En 1941 il fut dans la zone du Bierzo l’un de ceux qui structuraient des groupes, embryons des futures unités de guérilleros. En avril 1942, Abelardo Macias Fernandez Liebre participait aux monts Ferradillo à la réunion de 24 responsables guérilleros qui fondaient la Federacion de guerrillas de Leon Galicia. En 1943, suite à une indiscipline, il aurait été condamné à une peine légère par le tribunal de la guérilla. Lors du 4ème congrès de la Federation tenu les 10-12 octobre 1944 où fut décidée une nouvelle structure en Agrupacion, Abelardo Macias fut nommé avec Victotino Nieto Rodriguez responsable de l’une des quatre guérillas formant la Primera agrupacion. Son groupe de 8 hommes avait pour zone d’action le triangle délimité par les routes Ponferrada-Lugo, Ponferrada-Orense et la limite de la province de Lugo.

A l’été 1945 il faisait partie avec José Vega Seoane Animas, Domingo Rodriguez Lopez Xirolo, Saturnino O Gafas et Miguel Cardeña Lozano Cardeña du groupe itinérant qui le 9 juillet tendait, entre Xares et Edreira, une embuscade à la Guardia Civil de Edreira dans laquelle étaient tués les gardes Hipolito Martin, Vicente Pascual Chicote, Diosdado Latgo Prieto et Exiquio Aguilera ainsi que ke guérillero José Vega Seoane par l’explosion de la grenade qu’il s’apprêtait à lancer.

Le 25 juillet 1946, sa compage Carmen Jerez Rodriguez, enceinte de plusieurs mois, était arrêtée par la Guardia Civil. Après deux mois d’interogatoire à la caserne de Rua-Petin elle était transférée à Ponferrada. Le 3 mai 1947 son cadavre était retrouvé à Montearenas : elle avait été assassinée après avoir été violée à plusieurs reprises par ses gardiens.

En 1948, alors que la plupart des guérilleros survivants décidaient de passer en France, Abelardo Macias Fernandez décidait de continuer la lutte dans le Bierzo tout en refusant de rejoindre l’Ejercito Guerrillero contrôlée par la parti communiste. Fin 1948 avec Hilario Alvarez Mendez Bienvenido, Victorino Nieto Rodriguez et Elpidia Moral Alonso il gagnait la zone limite de la province du Leon avec celle de Lugo. Suite à une dénonciation, Abelardo Macias Fernandez Liebre a été tué le 17 mars 1949 à Villasinde (Vega de Valcarce) avec Hilario Alvarez Mendez et Elpidia Moran Alonso tandis que Oliveros Fernandez Armada Negrin et Victorino Nieto Rodriguez parvenaient à s’échapper.


Dans la même rubrique

0 | 5

MAESTRE SORIANO, Angel
le 21 janvier 2015
par R.D.
MACIAS, Gabriel
le 14 juin 2014
par R.D.
« MADRILES »
le 13 mai 2014
par R.D.
MACHUCA, Cristobal & Miguel (frères)
le 20 avril 2014
par R.D.
« MADRILENO »
le 7 novembre 2013
par R.D.