Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
VALVERDE FUENTES, Pedro « Manuel VALLS RIU »
Né à Malgrat de Mar (Barcelone), en 1915 - fusillé le 17 février 1949 - PSUC – Agrupacion guerrillera de Catalunya – Ouvrier manufacturier - Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 23 mai 2013
dernière modification le 18 septembre 2018

par R.D.
logo imprimer

Pedro Valverde Fuentes Manuel Valls Riu était un cycliste populaire connu avant guerre dans la comarcale de Maresme sous le nom de El Noi De Calella. Pendant la guerre civile il avait été commandant d’une brigade et été décoré de la médaille de la valeur individuelle de la Républiqu et passa en France lors de la Retirada.

Lorsqu’en 1946 le PSUC tentait pour la deuxième fois d’organiser la lutte armée à Barcelone, il fut envoyé au début de l’été en Espagne et nommé responsable politico militaire de l’Agrupación Guerrillera de Cataluña formée de deux brigades commandées respectivement par Numen Mestre Ferrando et Jaume Valls Sarda.

L’Agrupación qui avait pour organe le journal Ejercito y Democracia (1946-1947) allait commettre à l’automne 1946 une campagne d’attentats contre des restaurants de luxe, des locaux phalangistes et des pylônes à haute tension.

Suite à l’arrestation en janvier 1947 d’Angel Carrero Sancho, toute l’infrastructure de l’Agrupación allait être démantelée.Traduit devant le conseil de guerre qui s’ouvrit à Barcelone les 13-14 octobre 1948 contre 80 antifranquistes, Pedro Valverde Fuentes, devenu édenté et à moitié aveugle suite aux interogatoires, avait été accusé d’être avec les communistes Angel Carrero Sancho, Joan Puig Pidemunt et Numen Mestre Ferrando l’auteur de l’attentat à la bombe qui le 29 novembre 1946 avait détruit les locaux des journaux phalangistes Solidaridad Nacional et La Prensa à Barcelone et avait fait un mort et trois blessés.Tous quatre furent condamnés à mort le 14 octobre et fusillés le 17 février 1949 au camp de la Bota de Barcelone.

Quatre autres condamnés à mort de ce procès – Santos Gómez Nebot, Carlos Martínez, Esteve Arias Gazquez et Bernat Cregut Beltran – verront leurs peines commuées en 30 années de détention.

P.S. :

Sources : A. Tellez "Sabaté...", op. cit. // F. Sanchez Agusti "Maquis a Catalunya...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. // C. Molinero & P. Ysas "L’oposicio antifeixiste...", op. cit. // J.M. Solé y Sabaté "La repressio...", op. cit. // Site internet www.lagavillaverde.org, juillet 2004 (La Agrupación guerrillera de Catalunya/ Miguel Nuñez)// jugement du conseil de guerre 35.836, octobre 1948 //


Dans la même rubrique

0 | 5

VALLVERDU FORT, Salvador
le 4 janvier 2017
par R.D.
VALLS VINAIXA, Carlos « Jaime PRATS ARGIAS »
le 2 janvier 2017
par R.D.
VALLEJO SANCHEZ, Luis
le 4 octobre 2014
par R.D.
VALLHONRAT, Felipe
le 4 octobre 2014
par R.D.
VALRIBERAS CARRERAS, Eugenio
le 4 décembre 2013
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2