Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GARCIA ORTIZ, José « CIRUELO »
Né à Jimena de la Frontera (Cádix) le 8 mars 1925 - Charbonnier ; paysan - Groupe des frères MORENO BARRAGAN « MORENOS DE CORTES » - Cádix (Andalousie)
Article mis en ligne le 29 juin 2008
Dernière modification le 3 novembre 2013

par R.D.

José Garcia Ortiz Ciruelo, qui travaillait comme charbonnier au lieu dit La lapa, avait d’abord servi d’agent de liaison aux guérilleros Francisco Pérez Salguero Macaco et Juan Francisco Dominguez Gomez Pedro el de Alcala.

José García Ortiz Ciruelo, qui était insoumis au service militaire et sur le point d’être arrêté, avait gagné la Sierra début mars 1946 et rejoint le groupe des frères Francisco et Diego Rodríguez Barranco actif sur le district d’Arcos de la Frontera.

Le 18 mars 1946 il participait avec Diego Rodríguez Barranco Conejo et Diego Pérez Moreno El Monzón à l’enlèvement sur le district de Jimena de José Villanueva Bernal qui sera libéré sans versement de rançon après que les guérilléros aient été accrochés par la Guardia Civil. Le 10 septembre 1946, alors qu’il se trouvait avec le groupe de Francisco Ruiz Guerrero Contreras, il était surpris avec trois compagnons au lieu dit Puerto de las Cruces et, dans un accrochage avec la Guardia Civil, il était blessé à une jambe (ou une main) mais parvenait à s’enfuir tandis qu’étaient tués ses compagnons José Melgar Gomez El Melgar et José Sierra Coronil El Flores et qu’était légèrement blessé à la main gauche le caporal de la Guardia civil Alejandro Mendez de La Iglesia. Avec l’aide de son cousin Antonio Ortiz Garcia, il avait alors gagné une zone proche de la gare de Gaucin où il avait été soigné par Miguel Perez Perez Polonio.

Le 23 octobre 1946 il participait avec Miguel Pérez Pérez Polonio, Francisco Gómez Macías Gonzalito, Antonio Ortiz García Tres Duros, Andrés Lobato Dorado Garnacha et Francisco Espinosa Almagro Fernandeta, à l’enlèvement sur le district d’Ubrique de Juan Moreno Gutiérrez et de Francisco Gutiérrez Alba qui étaient libérés contre des rançons de 150.000 et 75.000 pesetas.

Avec les frères Francisco et Julián Moreno Barragán Los Morenos De Cortes, Juan Villanueva Domínguez El Solapa, Antonio Ortiz García Tres Duros, Miguel Guerrero Conejo Alozaina et Juan Ruiz Del Rio Niño Bermejo il participait le 9 mai 1947 à l’enlèvement à la ferme Los Romeros de San José del Valle, district de Jerez de la Frontera, des frères José et Manuel Pérez Manzano libérés au bout d’une semaine après le versement d’une rançon de 300.000 pesetas.

José García Oriz Ciruelo a été capturé le 5 décembre 1949 dans une barque à destination de Tanger avec son compagnon Francisco Pérez Salguero Macaquito qui sera condamné à mort et exécuté à Séville. Jose García Ortiz, traduit devant un conseil de guerre le 25 mai 1950 avait été condamné à motrt avant que la peine soit commuée pour celle de 30 ans de détention. En septembre 1951 il fut transféré au pénitencier de Burgos.


Dans la même rubrique

0 | 5

GARCIA NAVARRO, Manuel
le 5 mars 2015
par R.D.
GARCIA PIQUERAS, José
le 5 mars 2015
par R.D.
GARCIA PIQUERAS, Hilario
le 13 février 2015
par R.D.
GARCIA PEREZ
le 17 mai 2014
par R.D.
GARCIA MORALES, Josefa, Lourdes « VIOLETA »
le 20 avril 2014
par R.D.