Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GALARZA SANTANA, Vicente « ANDRÉS »
Né à Bunyols (Valencia) le 13 novembre 1917 - fusillé le 1er août 1947 - Journalier - PCE - AGL - Madrid (Nouvelle Castille) & Valence (Levant)
Article mis en ligne le 9 avril 2008
dernière modification le 12 décembre 2013

par R.D.
logo imprimer

Pendant la guerre civile Vicente Galarza Santana avait été sergent dans le XIV° Corps de guerilleros. Exilé en France il y participait pendant l’occupation à la résistance où il avait le grade de commandant de brigade dans la 88° Division à Toulouse (Haute Garonne).

Il passait en Espagne en février 1946 et gagnait Madrid où il coordonnait avec Pedro Sanz Prades Paco El Catalan la Federación de Agrupaciones Guerrilleras de la zona centro. En avril le Comité central du PCE l’envoyait à Valence, avec le grade de commandant, afin d’organiser ce qui allait devenir l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL). C’est en août 1946 au cours d’une réunion de chefs guerilleros dans les grottes de Regajo, district de Camarena de la Sierra (Teruel) à laquelle participaient entre autres Vicente Galarza Santana Andrés, Francisco Corredor Serrano El Gafas, Florián García Velasco El Peque, José Borrás Climent El Cinctorrá, Angel Fuertes Vidosa El Coronel et Basilio Serrano Valero Manco De La Pesquera que se constituait l’AGL. Après avoir rédigé les statuts de l’AGL dont la zone d’action couvrait les provinces de Castellón, Teruel, Valence, la partie sud de Tarragone et une petite partie de Guadalajara, l’Agrupación était structurée en trois secteurs : 5° secteur (ou 10è Brigade), 11° secteur (ou 5è Brigade) et 17° secteur (ou 3è Brigade). Vicente Galarza était nommé commandant de l’Agrupación dont le siège était fixé à Valence et Pascual Año Rodolfo son adjoint plus particulièrement chargé d’organiser les groupes de guerilla urbaine.
Tous les participants à cette réunion allaient ensuite à Molino del Marques, sur le district de Aras de Alpuente (Valence) où étaient nommés les responsables de secteurs et où étaient adoptés également de nouveaux noms de guerre : c’est ainsi que Florián García Velasco El Peque devenait alors El Grande.

Vicente Galarza Andres qui habitait 31 rue Conde de Altea à Valence et était officiellement représentant en parfums, commençait à organiser activement les points d’appui et montait une imprimerie chargée de tirer mensuellement à 5000 exemplaires l’organe de l’Agrupación intitulé El Guerrillero. Des réseaux d’agents de liaison étaient également établis et les groupes urbains appelés "Grupos de Cazas de Ciudad" mis en place sous le commandement de Pascual Año Ramon (ou Gabardina).

Vicente Galarza Santana Andrés a été arrêté à son domicile le 3 mars 1947, suite à l’arrestation de Carmen Puig, sœur du guérillero Eduardo Puig Valencia. La police avait saisi à son domicile une partie des archives de l’AGL. Après qu’il ait parlé sous la torture, la police démantèlera l’infrastrucute du PC à Valence, Teruel, Alicante...et de nombreux points d’appui et saisira l’émetteur radio permettant les liaisons avec la France. . Traduit devant un conseil de guerre et condamné à mort il a été fusillé le 1er août 1947 à Paterna (Valence) avec Mariano Ortega et Atliano Quintero Morales Tomas. Au même conseil de guerre avaient été condamnés à de très lourdes peines Alberto Sanchez et Manuel Moreno.

Il avait été remplacé à la tête de l’AGL par Angel Fuertes Vidosa Antonio qui sera à son tour tué le 26 mai 1948 à la ferme Guimera de El Portell (Castellon). Fin 1948 l’Etat major de l’AGL prendra le nom de Comité régional du Levant. Les secteurs seront supprimés et les Bataillons deviendront Organisations du Parti ou Comités Comarcaux Itinérants (ou volants). L’attaque le 7 novembre 1949 par d’importantes forces de police et de la Guardia Civil, d’un campement situé à Cerro Moreno, district de Santa Cruz de Moya, Cuenca, où seront tués douze guérilleros dont Ramiro le secrétaire à l’organisation, marquera le début de la fin de l’AGL.

P.S. :

Sources : F. Romeu Alfaro "La Agrupacion...", op. cit. (dit qu’il a été tué en juillet 1947)// A. Ruiz Ayucar "El partido comunista...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. // M. Yusta Rodrigo "La guerra de los vencidos...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. // V. Gabarda Cebellan "Els afusellaments...", op. cit. //J. Sanchez Cervello "Maquis...", op. cit. // S. F. Cava "Los Guerrilleros...", op. cit.//


Dans la même rubrique

0 | 5

GALLARDO GRACIA, Florencio
le 31 janvier 2016
par R.D.
GALAN PEREZ, Juan
le 24 mai 2015
par R.D.
GABIN, Franco
le 8 juillet 2014
par R.D.
GALLARDO DE LA BANDA, Maximo
le 7 juillet 2014
par R.D.
GABON (ou GAVARI) Orte, Felix
le 24 avril 2014
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2