Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GARCIA GOMEZ, Encarnacion [Encarnacion MAGANA GOMEZ]
Née le 30 novembre 1921 à Tabernas - fusillée le 11 août 1942 - FIJL - ML - CNT - Almeria (Andalousie)
Article mis en ligne le 4 juin 2008
Dernière modification le 17 octobre 2013

par R.D.
Encarnacion Garcia Gomez

Fille de meuniers, Encarnacion García Gómez (née Magaña Gomez), devenue très jeune orpheline, avait été adoptée par des voisins qui lui donnèrent leur nom et l’élevèrent. Eprise de lecture, elle devenait anarchiste, adhérait aux Jeunesses libertaires (FIJL) et peu avant la guerre civile devenait la compagne du militant libertaire José Hernández Ojeda. Pendant la guerre elle avait travaillé comme vendeuse dans une librairie et milité à l’organisation féméinile Mujeres Libres dont elle fut membre du secrétariat. Elle participa alors à diverses activités de solidarité, notamment au festival tenu au théâtre Cervantes au bénéfice de la Solidarité internationale antifasciste(SIA) et visites aux miliciens du front de Grenade pour leur apporter ravitaillement et la presse libertaire.

Á la chute d’Almeria, elle avait gagné Baza dans l’intention d’aller ensuite à Alicante pour y être évacuée. Détenue avec son compagnon elle fut emprisonnée quelques mois. Á sa libération elle regagnait Almeria avec sa belle soeur Isabel Ojeda. En juillet 1939 elle était à nouveau arrêtée après une perquisition de son domicile où avaient été trouvés un exemplaire de Solidaridad Obrera et de la propagande de la CNT et était emprisonnée le 3 août 1939 à la prison de femmes d’Almeria.

Après sa libération au printemps 1940, elle participa aux activités du Secours rouge et à la diffusion de bulletins publiés par la BBC sur la situation mondiale. Elle travaillait alors à l’entreprise Papelaria inglesa. Elle était arrêtée le 24 mars 1941 lors d’une vaste rafle im furent détenus plus d’une centaine de personnes. Inculpée d’espionnage en faveur des alliés, elle était traduite devant un conseil de guerre et condamnée à mort le 18 mai 1942 avec Joaquin Villaespesa Quintana, Cristobal Company, Francisco García, Antonio González Estrella, Juan Hernández, Diego Molina et Francisco Martinez.Tous les huit ont été fusillés à Almeria le 11 août 1942.


Dans la même rubrique

0 | 5

GARCIA GUILLEN, Francisco
le 30 mai 2014
par R.D.
GARCIA FERNANDEZ, Agustin
le 7 janvier 2014
par R.D.
GARCIA GARCIA, Paulino
le 4 décembre 2013
par R.D.
GARCIA GARCIA, Constantino
le 26 juillet 2013
par R.D.
GARCIA FAGUNDEZ, Angel
le 11 juillet 2013
par R.D.