Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
FERNÁNDEZ IGLESIAS, Vicente
Mineur - PSOE - UGT - Oviedo (Asturies)
Article mis en ligne le 13 janvier 2008
dernière modification le 16 novembre 2008

par R.D.
logo imprimer

Sous le franquisme, Vicente Fernández Iglesias s’occupait essentiellement d’impulser le Syndicat des Ouvriers Mineurs Asturien (SOMA) constitué clandestinement le 23 mars 1946 et la Fédération Nationale des Mineurs dont il était également l’un des responsables. La Fédération nationale se consolidera jusqu’en 1952 et sera en communication constante avec les provinces de Leon, Palencia, Burgos, Vizcaye et Asturies. Vicente Fernández a exercé également des responsabilités à la commission exécutive de la Fédération Socialiste Asturienne (FSA). Après la grève minière au Nalón en 1958 et la répression qui s’en suivit, la police tentera d’arréter Rufino Montes qui était le principal responsable socialiste de la région. Ce dernier parviendra à s’échapper et à passer en France d’ou il émigrera à Mexico. Après son départ Vicente Fernández Iglesias avait assumé la direction de la FSA. Il a été arrêté avec la quasi totalité de la direction en novembre 1958 : Emilio Llaneza, José Graciano Fernandez Garcia Pepe Llagos, Cecilio Pérez Castaño, Genaro Fernández, Vicente Suárez, Amalio Alvarez, Fernando Cabal et Angel Valle. Tous ont été condamnés à une peine de six mois de prison. C’est Herminio Alvarez Iglesias, le seul à avoir échappé à la rafle, qui avait réorganisé alors le parti. Quand à Vicente Fernández, dès sa sortie de prison, il réintègrera l’organisation clandestine.

P.S. :

J. A. Sacaluga "La resistencia socialista...", op. cit. //




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2