Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GOMEZ IGLESIAS, Honorato
Né à Pesues le 3 août 1912 - JSU – PCE – Santander (Cantabrie)
Article mis en ligne le 11 octobre 2013

par R.D.

Honorato Gomez Iglesias s’était engagé dans l’armée à l’ âge de 18 ans. Lors de la proclamation de la République en 1931, il adhéra aux Jeunesses communistes et organisa un comité antifasciste à la caserne du régiment Valencia de Santander.

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936, après avoir informé l’organisation sur les mouvements à l’intérieur de la caserne, il participa à l’organisation de la première colonne de miliciens parti sur le front. Lors de la militarisation il fut nommé lieutenant du 121ème Bataillon puis du 112ème.

Fait prisonnier lors de la chute de Santander en août 1937, il fut interné au couvent des salésiens devenu prison provinciale. Condamné à une lourde peine, il fut ensuite interné à la prison du Dueso.

Remis en liberté conditionnelle en 1941, il reprit contact avec le PCE et adhéra à l’Union nationale (UNE). Fin 1944 le Comité provincial du PCE dont le secrétaire était Rafael Crespo Aguado le nomma agent de liaison de l’Agrupacion guerrillera de Santander avec la Brigada Machado de Ceferino Campo Roiz Machado active dans la zone de Liébana. Il était également le responsable du multicopieur avec lequel fut imprimé la propagande et le bulletin Impetu, organe de l’Agrupacion.

Honorato Gomez Iglesais a été arrêté lors de la rafle du 15 juillet 1945 où furent démantelés le Comité provincial du PCE et les JSU. Condamné à une lourde peine, il participa pendant son emprisonnement aux comités intérieurs des prisons où il fut détenu.

Remis en liberté conditionnelle en 1953, il fut assigné à résidence à Santurce où il s’impliqua ensuite dans les luttes syndicales.