Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
JURADO PINOS ( ?), Francisco « NELSON » ; « COJONUDO »
Né à Curanda (Teruel) vers 1918 - PCE – AGL, 11° secteur – Teruel (Aragon) – Castellon de la Plana & Valence (Levant) – Bellfort (France)
Article mis en ligne le 6 février 2011
Dernière modification le 7 octobre 2013

par R.D.

Francisco Jurado, dont le deuxième nom pourrait être Pinos, était entré en Espagne à l’automne 1944 avec Francisco Martin Alonso Asturias qui avait été capitaine dans la résistance française et sans doute lors des opérations menées dans le cadre de l’opération Reconquisya de España.

Tous deux gagnaient la province de Teruel où ils rejoignirent Jesus Caellas Aimerich Carlos dans la zone de Mosqueruela. L’année suivante il était responsable avec Francisco Martin d’un groupe dans la province de Castellon de la Plana qui le 11 septembre s’emparait de 5.000 pesetas à Ares del Maestre (Castellon). Le 26 janvier 1947 il faisait partie de l’un des deux groupes qui devaient attaquer la caserne de Losa del Obispo (Valence) où seront tués un caporal chef de la Guardia Civil, son épouse et un de leurs enfants. Lors de l’attaque, son groupe était entré dans un bar où avaient été signalés la présence de trois membres de la Guardia Civil. En fait il n’y avait que des consommateurs qui, à la vue des guérilleros, avaient tenté de cacher leur argent. Le geste de l’un de ces consommateurs ayant été interprété comme celui de quelqu’un voulant sortir une arme, l’in des guérilleros, Francisco Mariano Campillo Chatillo de Sisantes, l’abattait d’un coup de fusil tandis que Francisco Jurado en abattait cinq autres d’une rafale de mitraillette. Ces coups de feu alerteront la Guardia Cuivil et empêcheront l’attaque surprise de la Caserne. Les guérilleros parviendront à se retirer sans perte après un échange nourri de coups de feu.

Nommé responsable de l’un des quatre Bataillons du 11ème secteur de l’Agrupacion Guerrillera de Levante (AGL), Francisco Jurado devint l’adjoint et l’agent de liaison de Florian Garcia Velasco Grande. Les autres bataillons étaient commandés par Francisco Martinez Lara Vitini, Mariano Luz Hernadez Bienvenido et Emilio Cardona Lopez Jalisco.

Après la destruction du campement guérillero de Monte Rodeno, district de Cuervo, Francisco Jurado Cojonudo qui était parvenu à s’échapper avec une douzaine d’hommes forma le "Bataillon Spécial". Il avait pour adjoint Tovarich et Pascual Año Ramon et pour zone d’action les districts de Marines, Gilet et de Gatova (Valence).

Francisco Juraso noua alors des relations amoureuses avec l’ancienne agent de liaison Angelina Lopez Rodriguez Trini. Il déserta avec elle en janvier 1948 et avec Francisco Martinez Lara Vitini, Mariano Luz Hernandez Bienvenido et Agapito Esteban Minguez Mateo. Après avoir gagné Barcelone, tous passèrent en France.

Après sa désertion il aurait été remplacé à la tête du bataillon par Tovarich.

En France il se maria avec une autre femme et s’installa à Belfort.


Dans la même rubrique

0 | 5

JUSTO BRUNA, José
le 13 février 2011
par R.D.
JUSTICIA RUIZ , Francisco « Juan APAÑOS »
le 13 février 2011
par R.D.
JUSTICIA CASTRO, Francisco
le 13 février 2011
par R.D.
JUSTES DOZ, Agustin
le 13 février 2011
par R.D.
JUSTES AGUSTIN, Carmelo
le 13 février 2011
par R.D.