Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GANDIA ANDRES, Rafael « GANDI »
Né en 1916 à Mogente (Valence) - fusillé le 10 octobre 1950 - PCE - Madrid (Nouvelle Castille) & Valence (Levant)
Article mis en ligne le 6 mai 2008
Dernière modification le 18 décembre 2013

par R.D.

A la fin de la guerre Rafael Gandia Andres avait été interné aux camps d’Albatera et de Los Almendros.

Selon le Guardia Civil F. Aguado Sanchez, Rafael Gandia Andres Gandi était l’adjoint d’Antonio Gan Vargas El Vargas (et Cubano) quand celui-ci avait été envoyé de Madrid à Valence pour y réorganiser les groupes de guérilla urbaine après le démantèlement en mars 1945 du Comité régional du PCE et la destitution par le parti de Demetrio Rodríguez Cepero Centenera. Véritable responsable des groupes urbains et envoyé par le parti communiste pour contrôler les groupes, Gandi aurait été l’organisateur du hold up de la Banco Popular de Previsores del Porvenir, Plaza Pintor Segrelles à Valence, qui avait rapporté plus de 40 000 duros, mais auquel il n’avait pas participé. Il serait ensuite passé en France et aurait été dénoncé comme traître par le PCE. Revenu en Espagne il fut arrêté peu après, condamné à mort et fusillé à Paterna le 10 octobre 1950.


Dans la même rubrique

0 | 5

GALLEGO (ou GALLEGOS) MARTINEZ, Joaquin
le 13 mars 2015
par R.D.
GARATE, Joaquin
le 15 octobre 2014
par R.D.
GALLEGO, Vicente
le 24 juillet 2014
par R.D.
GALVEZ ARCE, Valeriano
le 14 février 2014
par R.D.
GALLEGO PONCE DE LEON, Manuel
le 1er février 2014
par R.D.