Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
APARICIO JIMENEZ, Juan « CAGALETE » ; « EL RUBIO » ; « BENÍTEZ »
Né à Vélez (Malaga) en 1917 - fusillé le 5 mars 1948 - JSU - PCE - Malaga & Cadix (Andalousie)
Article mis en ligne le 30 décembre 2006
dernière modification le 14 juillet 2013

par R.D.

Selon la Guardia Civil, Juan Aparicio Jiménez Cagalete était passé en Afrique du Nord à la fin de la guerre civile. Il avait ensuite fait partie d’un groupe débarqué sur les côtes andalouses pour se joindre à la guérilla.

Juan Aparicio Jiménez Cagalete a été arrêté le 17 mai 1946 à la gare de Setenil de Las Bodegas (Cadix) après une lutte au corps à corps avec le Guardia Civil Juan Nebreda Morales. La police saisissait sur lui un pistolet Astra 9 mm et 48 cartouches. Interné à Jerez, il était ensuite transféré le 25 septembre 1946 à la prison de Malaga. Traduit devant un conseil de guerre tenu à Malaga le 29 janvier 1948, accusé de plusieurs séquestrations et assassinats, Juan Aparicio Jiménez avait été condamné à mort avec les militants communistes Alfredo Cabello Gómez-Acebo chef d’état major de la guérilla de Malaga et Francisco Moreno Morillas. Tous trois ont été fusillés le 5 mars 1948 au cimetière de San Rafael à Malaga.


Dans la même rubrique