Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CARBALLEIRA LACUNZA, Raul « El ARGENTINO »
Né à Suarez (Argentine) le 28 février 1917 - tué le 26 juin 1948 - FIJL - MLE - CNT - Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 12 avril 2007
dernière modification le 4 août 2016

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 9.9 ko
Raul Carballeira Lacunza (passeport argentn)

Raul Carballeira Lacunza avait passé son adolescence à parcourir avec son ami Sergio Chavez, l’Argentine où il avait commencé à militer très tôt dans le mouvement libertaire. A l’été 1936 il était en Uruguay, et s’embarquait très vite clandestinement pour Barcelone où il arrivait en février 1937. Il passait plusieurs mois sur le front d’Aragon puis la Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires (FIJL) lui confiait plusieurs missions de propagande.

Interné en 1939 dans divers camps du sud de la France - Saint-Cyprien, Argelès (où il participait immédiatement à la réorganisation des Jeunesses libertaires avec notamment Roa et Villagrasa et où à la fin des réunions il aimait à chanter quelques tangos) , Brams, Barcarès - il était ensuite à Marseille en 1942 puis il travaillait au restaurant de la gare de Toulouse. En 1943 il était à Bordeaux et participait sans doute à la résistance.

A la Libération il rédigeait avec Felipe Aláiz la revue Impulso défendans les positions traditionnelles de l’anarchisme. Membre du 1er Comité national de la FIJL (secrétaire de relations) formé les 8 et 9 avril 1945 à Toulouse, il participait au premier congrès de la CNT en mai 1945 à Paris.

JPEG - 178.3 ko
Raul Carballeira, Amador Franco & Liberto Sarrau

Fin avril 1946 il passait en Espagne avec Diego Franco Cazorla Amador Franco et allait participer à l’édition de Ruta clandestine à Barcelone (premier numéro daté du 15 juin et numéroté 9) . Il effectuait avec Manuel Fernández Rodríguez une tournée en Andalousie, au Levant et à Madrid pour y reconstituer la FIJL. Membre du Comité régional catalan il était alors le secrétaire de la fédération locale des Jeunesses libertaires de Barcelone et était membre du groupe d’action Tres de Mayo avec Liberto Sarrau et Francisco Martinez Marquez.

Après un bref séjour en France suite à la répression à Barcelone en décembre 1946, il participait à plusieurs meetings (Montpellier, Saint-Etienne), puis retournait en Espagne fin 1947. En janvier 1948 il parvenait à rendre visite à son camarade Diego Camacho à la prison Modelo de Barcelone.

Cerné par la police il échappait de peu à la mort le 13 juin 1948. Le 26 juin en allant à un rendez vous à Montjuic, il était cerné et tué Rambla de Canaletas (il s’est peut être suicidé pour ne pas tomber vivant aux mains de la police).

P.S. :

Sources : M. Iñiguez "Esbozo...", op. cit. // entretien avec Antonia Fontanillas,1 mars 1986 // Solidaridad Obrera, Paris, n°177 & n°178, 17 & 24 juillet 1948 // Notes D. Dupuy// V. Garcia & F. Alaiz "La Fijl en la lucha por la libertad : Raul Carballeira y Amador Franco", 1961 // A. Tellez "Sabaté...", op. cit. // CNT, Paris, 23 juillet 1948 (Ante la muerte que pasa / J. Ferrer) //

Iconogr. : A. Tellez // R. Dupuy.


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Raul Carballeira
  • 13 ko / JPEG
  • Raul Carballeira
  • 415 ko / JPEG
  • Raul Carballeira
  • 147.5 ko / JPEG
  • Raul Carballeira
  • 285.8 ko / JPEG
  • Raul Carballeira (Toulouse lars 1946)
  • 333.5 ko / JPEG

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2