Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LOPEZ TOVAR, Vicente « ALBERT » ; « FERNAND »
Né à Buenos Aires (Argentine) le 5 septembre 1909 - mort le 27 décembre 1998 - Photographe – PCE – Valence (Levant) - Barcelone (Catalogne) – Ariège - Toulouse (Haute Garonne)
Article mis en ligne le 17 juillet 2011
Dernière modification le 23 décembre 2015

par R.D.

Arrivé à l’âge de un an en Espagne où il allait résider à Valence, puis à Barcelone, Vicente Lopez Tovar avait déserté au cours de son service militaire en 1932 et fut pendant la guerre civile Lieutenant colonel de l’armée républicaine et le commandant à partir du 8 octobre 1938 de la 46ème Division sur le front de l’Ebre.

Passé en France en février 1939 lors de la Retirada, il retourna le 19 à Madrid avant de revenir en France après les affrontements entre communistes et troupes du colonel Casado.

Il y participa pendant l’Occupation à la Résistance. Vicente Lopez Tovar qui était passé à la clandestinité en décembre 1942 fut l’un des organisateurs de l’Union nationale espagnole (UNE). Il fut à cette époque l’adjoint de Victor Vicuña en Ariège. Puis début 1944 il fut envoyé en Dordogne où il fut nommé le 9 juin 1944 responsable -avec le grade de lieutenant colonel - de la seconde puis de la 15ème Division de l’Agrupacion de guerrileros españoles dont le commandant était Luis Fernandez.

Lopez Tovar & Alonso (1944)

Le 21 septembre 1944 il fut nommé responsable de l’opération d’invasion de l’Espagne, à la tête d’une nouvelle Division, la 204ème, dont l’Etat major s’était installé au château de Foix (Ariège). Cette opération, à laquelle participeront plusieurs milliers de guérilleros, fut baptisée Reconquista de España et était organisée au nom de l’union nationale espagnole (UNE) dirigée en fait par le Parti communiste espagnol.

Le grade de lieutenant colonel dans la Résistance de Vicente Lopez Tovar sera officiellement reconnu le 24 février 1948 et homologué le 8 mars 1950.

Lors de la répression en septembre 1950 contre le Parti communiste espagnol en France (opération Boléro-Paprika) il échappa à l’expulsion du territoire grâce à l’intervention d’anciens réseaux de Résistance.

Vicente Lopez Tovar fut l’un des animateurs et des dirigeants de l’Amicale des anciens guerilleros espagols - Forces Françaises de l’Intérieur. Il est décédé à Toulouse le 27 décembre 1998.

Le 1er septembre 2012 une rue de Toulouse fut inaugurée à son nom.


Dans la même rubrique

0 | 5

LOPEZ VARELA, Pedro « JERONIMO »
le 18 octobre 2014
par R.D.
LOPEZ SAURA, Juan
le 24 janvier 2014
par R.D.
LOPEZ SAURA, Antonio
le 24 janvier 2014
par R.D.
LOPEZ SORIANO, José
le 7 octobre 2013
par R.D.
LOPEZ RUIZ, Antonio
le 17 septembre 2013
par R.D.