Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Institutrice – CNT – Tacoronte (Canaries)
HERNANDEZ HERNANDEZ, Ernestina
Article mis en ligne le 7 mars 2010

par R.D.

Ernestina Harnandez Hernandez, qui était la sœur d’Amadeo et de Paulino, militait come eux dans le mouvement libertaire des îles Canaries. A partir de 1935 elle fut la responsable d’une école laïque à Tacoronte. Dénoncée comme « rouge » lors du coup d’état franquiste de juillet 1936 et accusée de « transport d’armes et d’explosifs », Ernestina gagna la montagne tandis que son école était fermée. Après deux années passées à se cacher, elle se rendait en 1938 aux autorités franquistes de Santa Cruz de Tenerife. Libérée au bout de plusieurs années de prison, elle reprit ses activités éducatives en donnant des cours particuliers.


Dans la même rubrique

0 | 5

HERNANDEZ, Antonio
le 10 octobre 2014
par R.D.
HERNANDEZ HERNANDEZ, Natalio
le 13 janvier 2014
par R.D.
HERNANDEZ DORTA, Nelida
le 6 novembre 2013
par R.D.
HERNANDEZ, Isabel
le 6 novembre 2013
par R.D.
HERNANDEZ DIAZ, Francisco
le 12 septembre 2013
par R.D.