Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GALVEZ GIMENO, Manuel « El SEVILLA »
s’est suicidé en prison en 1950 - MLE - CNT - Groupe de "SOS" - Saragosse (Aragon) & Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 2 mai 2008
Dernière modification le 5 novembre 2014

par R.D.

En 1944 Manuel Gálvez Gimeno El Sevilla était membre en Aragon du groupe de Sos avec entre autres les cénétistes Gabriel Cruz Navarro et Wenceslao Jiménez Orive. En 1947 Manuel Gálvez Gimeno, qui était le père d’une petite fille de 2 ans, servait d’agent de liaison entre les guérilleros cénétistes d’Aragon et l’organisation à Madrid. En décembre 1947 il était à Madrid où il devait récupérer un silencieux pour fusil mitrailleur fabriqué par Gabriel Cruz Navarro. Ce silencieux, qui devait être testé par les guérilleros, devait lui être remis par Gabriel Cruz et Angel Urzáiz Simó le 27 décembre au Paseo Ronda (aujourd’hui rue Francisco Silvela), près de la station de métro Diego de León. El Sevilla était arrêté le 26 dans les toilettes du cinéma Sevilla, et conduit le lendemain par la police au point de rendez vous où étaient à leur tour arrêtés Gabriel Cruz et Angel Urzáiz qui était alors le secrétaire du Comité péninsulaire de la FAI. Dans les jours suivants était découverte l’imprimerie clandestine de Juventud Libre et de Tierra Y Libertad et étaient arrêtés Juan Portales Casamar, Rafael Cayuela Cubillo et Juan Gómez Casas entre autres.

Condamné à mort avec Gabriel Cruz Navarro, Manuel Galvez Gimeno, selon une lettre d’Angel Urzaiz (15 février 1997) s’était suicidé en 1950 en se pendant dans sa cellule de la prison de Saragosse, information confirmée par le témoignage d’Angel Fernandez Vicente.


Dans la même rubrique

0 | 5

GALLEGO (ou GALLEGOS) MARTINEZ, Joaquin
le 13 mars 2015
par R.D.
GARATE, Joaquin
le 15 octobre 2014
par R.D.
GALLEGO, Vicente
le 24 juillet 2014
par R.D.
GALVEZ ARCE, Valeriano
le 14 février 2014
par R.D.
GALLEGO PONCE DE LEON, Manuel
le 1er février 2014
par R.D.