Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Mancha Real (Jaén) - fusillé le 18 mars 1944
CARRASCOSA ROSA, Juan Antonio « SARGENTO CHAMORRO » ; « CHIRRINCHE »
Groupe de Juan CARRASCOSA ROSA "SARGENTO CHAMORRO" - Jaén (Andalousie)
Article mis en ligne le 3 mai 2007

par R.D.

Juan Carrascosa Rosa Sargento Chamorro était membre de la Phalange et en juillet 1936 se trouvait comme prisonnier de droit commun au pénitencier de Puerto de Santa Maria (Cadix). Remis en liberté il s’engageait comme volontaire dans l’armée franquiste et obtenait le grade de sergent des milices de la Phalange à la fin de la guerre. Après avoir volé la caisse du régiment il gagnait la sierra où il formait un groupe avec plusieurs de ses parents et des compagnons de ses larcins : ses neveux Francisco Casas Barrios et Juan Diego Casas Carrascosa surnommés tous deux Coronel, Diego García Salido Ladilla, Luis Zamora Torres Rana, Juan de Dios Cobo Pulido Monedillo et Manuel Rodríguez Navas Berenjeno. La zone d’activité du groupe se trouvait dans la Sierra Magina, autour de Mancha Real dont presque tous étaient natifs. Sans idéologie politique et plutôt bande de droits communs, le groupe se distinguera par sa violence.

Le 18 mai 1943 il attaquait une ferme du district de Belmez de la Moraleda (Jaen) et s’emparait de 4000 pesetas. Le groupe exécutait ensuite le 25 août Julian Rodríguez Prieto, gardien de la Société de chasse. Son groupe commettait ensuite plusieurs attaques sur le district de Jodar et dans la province de Jaen où ils s’empareront de 30.000 pesetas.
Le 22 décembre 1943 la Guardia Civil se présentait chez Gabriel Jiménez à Mancha Real lors d’une enquête sur un vol d’huile et tombait sur un membre du groupe, Juan Diego Casas Carrascosa Coronel qui s’y reposait. Après interrogatoire ce dernier révèlait la cachette du groupe, une grotte appelée La Simma située dans un endroit difficile d’accès sur le mont Grajales entre les districts de Jaén et de Pegalajar. Le jour même des forces importantes de la Guardia Civil encerclaient la grotte. Le groupe refusant de se rendre, un sergent de la Guardia Civil faisait chercher à Mancha Real, Antonio María Carrascosa, un des fils de Juan Antonio Carrascosa Rosa. Il s’attachait ensuite avec lui une corde autour du corps et tous deux pénètraient dans la grotte, le sergent se servant du fils comme un bouclier. Le groupe acceptait alors de se rendre et l’ensemble du groupe était capturé : Juan Antonio Carrascosa Rosa Sargente Chamorro, Francisco Casas Barrios Coronel, Diego García Salido Ladrilla, Luis Zamora Torres Rana et Manuel Rodríguez Navas Berenjeno. Traduits devant un conseil de guerre avec trente cinq collaborateurs et agents de liaison, tous les membres du groupe étaient condamnés à mort puis fusillés le 18 mars 1944 avec Juan Diego Casas Carrascosa Coronel qui avait indiqué l’emplacement de la grotte.


Dans la même rubrique