Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CULEBRAS SAIZ, Saturnino « PRIMO »
Né à Salmeron (Guadalajara) en 1921 - fusillé le 24 février 1950 - Chauffeur mécanicien - FAI - MLE - CNT - Barcelone - Groupe de Saturnino CULEBRAS SAIZ "PRIMO" - Catalogne
Article mis en ligne le 28 juillet 2007
dernière modification le 2 novembre 2014

par R.D.
Saturnino Culebras Saiz

Saturnino Culebras Saiz Primo, qui avait été pendant la guerre milicien dans la Colonne Durruti sur le front d’Aragon puis, au sein du Vème Corps d’armée avait travaillé comme imprimeur notamment à Bujaraloz et Perello. Après la guerre et sans doute pour échapper à la répression, il s’était engagé volontairement dans la Division Azul formée pour aller combattre en Russie et dont il avait déserté lors du voyage d’aller à Angoulême en France.,

Membre après la Libération des groupes d’action, il était le responsable d’un groupe qui entrait en Espagne le 4 septembre 1949 avec le guide Ramon Vila Capdevila et qui était formé de son frère Gregorio surnommé également Primo, Manuel Aced Ortell, José Conejos García, Manuel Sabaté Llopart, Juan Busquets Verges et Hélios Ziglioli. Tandis qu’une partie du groupe restait près de Terrassa, Saturnino Culebras Saiz et Juan Busquets Vergés partaient pour Barcelone pour y contacter José Sabaté Llopart, l’avertir de l’arrivée du groupe et préparer l’hébergement de ses membres. Près de Matapedrera, les deux hommes dénoncés, étaient accrochés par un groupe de membres du Somaten et de la Guardia Civil, mais parvenaient à rompre l’encerclement, puis après s’être cachés dans un bois, à gagner Barcelone en train.

Arrêté en octobre 1949 avec la quasi totalité du groupe et son contact à Barcelone, Miguel Acevedo Arias, Saturnino Culebras était interné à la prison Modelo.
Traduit devant le conseil de guerre qui s’est réunit le 7 décembre 1949 à Barcelone, Saturnino Culebras Saiz Primo a été condamné à mort avec Juan Busquets Verges et Manuel Sabaté Llopart. Son frère Gregorio, Manuel Aced et José Conejos étaient condamnés à trente ans de prison ; Miguel Acevedo Arias était condamné à vingt ans (peine portée ultérieurement à trente ans). Seul Juan Busquets bénéficiera d’une commutation de sa peine de mort en longue peine de prison. Saturnino Culebras Saiz a été fusillé au camp de la Bota le 24 février 1950 aux cotés de Manuel Sabaté Llopart.


Dans la même rubrique

0 | 5

CUARTERO, Pedro
le 22 mars 2015
par R.D.
CUARTERO, Marceliano
le 13 février 2015
par R.D.
CUADRADO, Francisco
le 8 juillet 2014
par R.D.
CUNEIRA
le 9 mai 2014
par R.D.
CUEVAS, José
le 26 janvier 2014
par R.D.