Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ALCALÁ RUIZ, Marino « FERMÍN »
Né à San Martin de Boniches (Cuenca) en 1931 - tué le 7 novembre 1949 - Berger - AGL, 11° secteur - Cuenca (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 29 novembre 2006
dernière modification le 12 février 2013

par R.D.

Marino Alcalá Ruiz Fermín, qui était le frère Emancio Germán, s’était intégré à la fin septembre 1949 à l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL) avec dix autres agents de liaison de la zone de San Martin de Boniches (Cuenca) qui craignaient d’être arrêtés. Il a été envoyé fin octobre au 11° secteur au campement du Cerro Moreno, district de Santa Cruz de Moya (Cuenca).

Marino Alcalá Ruiz Fermin a été tué le 7 novembre 1949 lors de l’assaut du campement par un millier de membres de la Guardia Civil de Cuenca, Valence et Teruel aidés par une centaine de miliciens du Somaten et dans lequel ont été tués onze autres guérilleros : Miguel Soriano Muñoz Andrés le nouveau responsable de l’AGLA, Juan San Miguel Recio Ramiro responsable de la direction politique, Manuel Gracia Jarque Lorenzo, Jesus López Mirasol Eulogio radio télégraphiste arrivé de France, Lope Rodríguez Rodríguez Vidal, Simon Giménez Garrido Manolo, José Cavero De La Cruz Bartolo auxquels il faut ajouter quatre autres guérilleros qui, comme Marino Alcalá Ruiz venaient d’arriver au campement en provenance de San Martin de Boniches, à savoir Amador Huerta Jiménez Cándido, Aurelio Huerta Pla Nicasio, Basilio López Alarte Angel et Antonio Pérez Hernández Jaime.

Un seul guérillero, Francisco Bas Aguado Pedro était parvenu à s’échapper et rédigera le rapport le plus complet sur ces évènements tragiques.

Le registre d’Etat civil de Santa Cruz de Moya ne donne pas les véritables noms des guérilleros tombés ce jour là.


Dans la même rubrique