Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GALLEGA GARCÍA, Federico « EUGENIO »
Né à Jaraguas (Valence) le 3 mars 1901 - tué le 3 juin 1949 - Journalier - PCE - AGL, 5° secteur - Cuenca - Nouvelle Castille
Article mis en ligne le 25 avril 2008
Dernière modification le 14 août 2013

par R.D.
Federico Gallega Garcia

Lors du soulèvement franquiste de juillet 1936, Federico Gallega Garcia s’était inscrit comme volontaire au Secours Rouge International (SRI). Il fut le secrétaire du groupe Leones Rojos dépendant du comité provincial de Madrid du SRI et affecté à la 150è Brigade Mixte. Arrêté le 29 avril 1939, Federico Gallega Garcia fut condamné le 9 août à 20 ans de prison avec 13 autres habitants de Jaraguas. Emprisonné à Formentera, puis à Aranjuez, il fut ensuite affecté à la 4è Agrupacion de Colonias Penitenciarias Militarizadas et envoyé à Añover de Tajo pour construire le canal de Rosarito.

A sa libération conditionnelle le 8 janvier 1943 il retournait dans son village natal de Jaraguas où il devenait en 1945 un agent de liaison du 5è secteur de l’Agrupacion Guerrillera de Levante (AGL). Pour échapper à la répression suivant l’attaque par les guérilleros de la caserne de Los Isidros le 6 septembre 1946 et les rafles qui suivirent, il s’intégrait à la guérilla. Federic Gallega García Eugenio était membre du groupe de Pedro Merchan Vergara El Paisano du 5° secteur de l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL).

Le 16 septembre 1948, selon le Guardia Civil F. Aguado Sanchez, il aurait fait partie du groupe d’une vingtaine de guérilleros qui se rassemblaient à Martinete, à 6kms d’Alcantud (Cuenca) pour établir des barrages routiers et rançonner les commerçants qui venant de la province de Guadalajara se rendaient à la foire de Priego. Après avoir coupé la route, le groupe interceptait le lieutenant Pedro Serrano Pérez, le motard José López Hortelano et les agents de la perception de Tasas, Alfredo Jiménez et Pedro Robles Cesar et les abattait tous les quatre. Le groupe qui comprenait entre autres Pedro Merchan Vergara El Paisano, Julián Antón López Valencia Constantino Herraiz Rey Chiriviqui et Tomas Labatud Briones Samuel, s’était emparé de 100.000 pesetas après avoir incendié plusieurs véhicules.

Federico Gallega Garcia Eugenio a été tué le 3 juin 1949 lors d’un affrontement dans la Sierra de Valdeminguete, province de Cuenca. Il a été enterré dans la fosse commune du cimetière de Huélamo (Cuenca).

En octobre 2006 suite aux travaux de l’Association pour la récupération de la mémoire (ARMH), ses restes étaient exhumés avec ceux d’un autre guérillero, Antonio Millan Cabrera, et étaient transférés au cimetière de Jaraguas où une plaque à son nom était apposée.


Dans la même rubrique

0 | 5

GALLEGO (ou GALLEGOS) MARTINEZ, Joaquin
le 13 mars 2015
par R.D.
GARATE, Joaquin
le 15 octobre 2014
par R.D.
GALLEGO, Vicente
le 24 juillet 2014
par R.D.
GALVEZ ARCE, Valeriano
le 14 février 2014
par R.D.
GALLEGO PONCE DE LEON, Manuel
le 1er février 2014
par R.D.