Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LARA GRANDE, Antonio « JARDINERO », « BRAULIO »
Né à Puertollano (Ciudad Real) - Groupe d’Adriano ESCRIBANO CALDERON « COMANDANTE DONATO » - Badajoz (Estremadure) & Ciudad Real (Nouvelle Castille) - Gard
Article mis en ligne le 21 mars 2011

par R.D.

Antonio Lara Grande Jardinero était le responsable d’un groupe de la 21ème Division de la 2ème Agrupacion (Ciudad Real). C’est son groupe qui le 8 mai 1945 avait abattu le caporal de la Guardia Civil José Velasco. En août 1946 il participait au braquage de la sucursalle de la Banque de Crédit de Puertollano où les guérilleros s’emparaient de 250.000 pesetas. Le 25 octobre 1946 le groupe était surpris par un fort contingent de la Guardia Civil et de phalangistes au Barranco de los lobos, entre Almodovar et Brazatolos, qui donnait accès à la vallée de Alcudia. Les guérilleros parvenaient à se replier après avoir subi la perte de Chato, Manuel Martinez Bueno Trapichea et Braulio Muñoz Fernandez Azana. Antonio Lara Grande qui avait été blessé au bras droit par une balle explosive, parvanait également à se replier avec l’aide de Domingo Cortecero Electrico. Après cet affrontement le groupe s’unissait à celui de Francisco Osuna Galiot Gafas le temps de récupérer des forces.

Fin mai 1948, Antonio Lara Grande, Adriano Escribano Calderon Hocino, Felix Escribano Ruiz Hocino et un quatrième guérillero originaire de Siruela (Badajoz) décidaient de partir pour la France. En juin, lors de la traversée d’un pont sur le Rio Alberche, le groupe était surpris par la Guardia Civil : tandis qu’Antonio Lara Grande et Felix Escribano Ruiz parvenaient à franchir le pont et à continuer leur route, leurs deux autres compagnons devaient rebrousser chemin et s’intégraient ensuite au groupe d’Eugenio Herrera Garcia El Cuquillo. Après 40 nuits de marche, Antonio Lara et Felix Escribano parvenaient le 8 juillet 1948 à franchir la frontière.

En mars 1952, suite à une demande du gouvernement franquiste, Antonio Lara Grande était arrêté, puis était finalement libéré par le Tribunal de Nîmes (Gard) après une série de manifestations organisées pour le soutenir.


Dans la même rubrique

0 | 5

LAZANDERA GUZMAN, Urbano
le 13 mars 2016
par R.D.
LAPIEDRA SUELVES, Angel
le 13 mars 2016
par R.D.
LAPLAZA MOI, Roque
le 24 février 2015
par R.D.
LATORRE, Pio
le 24 février 2015
par R.D.
LASCURAIN MANTILLA, Mikel Agustin
le 8 décembre 2014
par R.D.