Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
MARTIN BORJA, Cecilio « TIMOCHENKO » ; « PEPE EL ASTURIANO » ; « PEDRO »
Né à Villarobledo (Albacete) – tué le 22 octobre 1947 - PCE – Groupe de Cecilio MARTIN BORJA « TIMOCHENKO » - Cuenca & Madrid (Nouvelle Castille) – Albacete (Murcie)
Article mis en ligne le 11 octobre 2011

par R.D.

Cecilio Martin Borja Timochencko s’était évadé en 1944 de la prison d’Alcala de Henarés.

En 1946 il fut envoyé à Albacete par José Isasa Olaizola Fermin le responsable de l’Ejercito Nacional Guerrillero à Madrid, pour réorganiser et se charger de la 6ème Agrupacion de guerrilleros Extremadura-Centro organisée par Jesus Bayon Gonzalez Carlos et commandée par Alfonso Ortiz Calero Magro que Timochenko devait remplacer. Arrivé en train à Socuellamos (Ciudad Real) le 14 mai 1946 avec sa compagne Manuela Angel Rodriguez et Francisco Gallardo Aguado Viejo, il organisait une première rencontre avec les guérilleros à la gorge Puente de Carceles, puis, en juin ou juillet une assemblée pleinière dans les montagnes de Cinco Navajas, près de Alhambra et de Ruidera (Ciudad real) où était confirmée sa nomination en remplacement d’Alfonso Ortiz Calero. L’Agrupacion était alors renommée 5ème Agrupacion, avec comme adjoint Eugenio Palacios Moya Panizares et dontle groupe le plus important était celui d’Antonio Hidalgo Lopez Atila.

Le 7 octobre 1946, avec Francisco Gomar Torro Valenciana, Antonio Hidalgo Lopez, Antonio Moreno Manzano Pichi et German Giron Nieto Donaire, il participait à l’attaque, au kilomètre 45 de la route Cordoba-Valence, des agents payeurs de la Compagnie de chemins de fer et construction de Baeza-Utiel, dans laquelle les guérilleros s’emparaient de près de 65.000 pesetas.

Le démantellement au début 1947 de l’infrastructure des guérilleros communistes à Madrid, allait avoir de graves répercutions dans la province d’Albacete où la police allait découvrir une partie des réseaux d’agents de liaison et où la guérilla allait subir de nombreuses pertes, d’autant que la Guardia Civil était parvenue à infiltrer au début 1947 plusieurs de ses agents –dont Angel Alarcon Vela Saludador et Sebastian Lozano Mojon – au sein même de l’Agrupacion. A l’automne pratiquement toutes les bases de l’Agrupacion de la zone de Socuélamos avaient été démantelées.

Cecilio Martin Borja et son adjoint Eulogio Palacios Moya allaient alors se réfugier à Madrid où ils allaient se cacher au n°30 de la rue Gravina, domicile de la fiancée d’Eulogio Palacios. Suite à la capture d’un guérillero de l’Agrupacion, Francisco Gallardo Aguado Viejo, qui connaissait cette adresse, la police, le 22 octobre 1947, donnait l’assaut et dans l’affrontement étaient tués Cecilio Martin Borja Timochenko, Eulogio Palacios Moya Panizares et Manuela Angel Rodriguez. Un garde était blessé et Eulalia Angel Rodriguez, la sœur de Manuela, était arrêtée.


Dans la même rubrique

0 | 5

MARTIN ECHEZARRA, J. I.
le 10 février 2015
par R.D.
MARTIN ABAD, Francisco
le 25 janvier 2014
par R.D.
MARTIN FERNANDEZ
le 17 décembre 2013
par R.D.
MARTIN DE LA HAZA, Manuel « NINO DE LA CANITA »
le 15 novembre 2013
par R.D.
MARTIN HERRERO, José
le 30 octobre 2013
par R.D.