Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
HUET PIERA (ou RIERA), Manuel « El MURCIANO »
Né à Valence en 1908 – mort le 24 octobre 1984 - Chauffeur de taxi - MLE – FAI – CNT – Barcelone (Catalogne) – Valence (Levant) – Sète (Hérault) - Paris – Ceret (Pyrénées Orientales)
Article mis en ligne le 30 mai 2010
Dernière modification le 4 août 2011

par R.D.

Manuel Huet Puera (ou Riera), travaillait comme chauffeur de taxi à Barcelone. Au début de la guerre civile il fut aviateur et fit partie, au sein du Comité central des conseils d’ouvriers et de soldats, des groupes chargés de la sécurité appelés nanos de Eroles et commandés par Dionisio Eroles Battlo. Membre du groupe anarchiste Fructidor, formé de militants des syndicats du transport et de l’alimentation, il demanda en janvier 1937 son intégration à la Fédération anarchiste ibérique (FAI). Á la fin de la guerre il avait le grade de Capitaine dans l’aviation.

Exilé en France lors de la Retirada, il résida tour à tour à Perpignan, Bordeaux, Paris, Béziers et Sète et travailla avec le réseau monté par Francisco Ponzan Vidal pour faire évader et évacuer les compagnons détenus dans les camps. En septembre 1940 il était arrêté à Sète où il avait sa base mais, grâce à ses connaissances en mécanique navale, et après avoir été libéré, parvenait à s’embarquer. Il voyagaeait à Lisbone et Casablanca et en profitait pour effectuer des missions organiques à Barcelone et à Valence. Il continua par la suite à travailler avec le groupe Ponzan et le réseau de résistance Pat O’Leary. Recherché par la Gestapo, il se cachait en mars 1943 à Vienne jusqu ‘en mai 1944 où il gagnait Paris et participait en août aux combats pour la Libération.

Il s’installait ensuite à Ceret (Pyrénées Orientales) où il appuya et aida les groupes d’action qui passaient en Catalogne.

Manuel Huet Piera est décédé le 24 octobre 1984 des suites d’un accident de circulation à Lerida.


Dans la même rubrique