Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
COSTA FONT, José
Né à Badalone (Barcelone) le 20 janvier 1906 - mort le 17 novembre 1990 - Ouvrier tisseur - CNT - Badalone (Barcelone) - Catalogne
Article mis en ligne le 13 juillet 2007
Dernière modification le 29 septembre 2011

par R.D.

Dès l’âge de 12 ans José Costa Font avait commencé à travailler dans une ferme à Barcelone.En 1923 il retournait à Badalone, devenait tisseur et adhèrait à la CNT en 1924. En 1930, membre du Comité de son usine, il était arrêté, puis libéré après une grève de ses compagnons, mais était licencié. En 1931 il était membre de la junte du syndicat du textile de Badalone, mais cessait de militer lors de l’opposition entre la FAI et les Trentistes. Il ne reprenait ses activités qu’après la réunification de la CNT. En 1936 il était secrétaire du syndicat du textile qui comptait alors 4.000 adhérents à Badalone, et pendant la guerre civile allait être avec Ramon Martinez l’animateur de la collectivisation (réunissant 39 usines de la ville). Après la chute du front d’Aragon en 1938, il a été milicien dans la 26è Division (ex colonne Durruti), où il était délégué de la IVè Centurie.

Exilé en France lors de la Retirada, il y connaitra les divers camps et bataillons de travailleurs étrangers. Arrêté par les allemands en 1944 il parviendra à s’échapper.

Rentré en Espagne en 1950 il montait une petite fabrique de tissage à Miranda de Ebro puis retournait à Badalone où il renouait avec la CNT.Le 24 octobre 1963 il représentait la Catalogne à une réunion entre le Secrétariat Intercontinental (SI) et l’intérieur.

A la mort de Franco il se montrait très actif et réorganisait le syndicat des professions libérales dont en 1979 il était le secrétaire.En 1980 il était le correpondant de Solidaridad Obrera édité par le secteur rénové de la CNT (et future CGT). En 1986 il participait à la commémoration du cinquantenaire de la révolution espagnole organisée par la Fédération locale de la CNT rénovée de Barcelone.

José Costa Font est mort à Can Ruti (Badalone) le 17 novembre 1990.

Oeuvres : -Cuando los mitos solo son mentira : una FAI adulterada vista por dentro (Barcelone, 1980).- Porqué fuimos militantes de la CNT (con Ramon Martinez, inédit)

José Costa a collaboré à de nombreux journaux libertaires de l’après franquisme : CNT, Solidarida Obrera, Polemica Antrhopos, Catalunya, Historia Libertaria, etc


Dans la même rubrique

0 | 5

CORTES EXPOSITO, Manuel
le 19 septembre 2015
par R.D.
CORTES MOLINA, Antonio
le 9 novembre 2014
par R.D.
COZAR RODRIGUEZ, Ramon
le 30 juin 2014
par R.D.
CORTES, Manuel
le 21 octobre 2013
par R.D.
CORTES, Carlos
le 7 septembre 2013
par R.D.