Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
NOYA GIL, Juan
Né à Guarda en 1900 – mort en 1989 - Journaliste – Galice – Caracas (Venezuela)
Article mis en ligne le 24 mai 2014

par R.D.

Juan Noya Gil avait été le fondateur et le premier secrétaire de la Société ouvrière de A Guarda (Pontevedra). Propriétaire et directeur du quotidien Nuevo Heraldo, il défendait la réforme agraire et des positions municipales très progressistes. Lors des élections de février 1936, il fut nommé maire adjoint de A Guarda. Après le coup d’état franquiste de juillet 1936, il parvint à se cacher dans divers lieux avant d’être capturé en 1938 ou 1939. Condamné à 5 ans de prison, il fut interné à Vigo et Pontevedra et fut remis en liberté conditionnelle en août 1941. En 1951 il émigra au Venezuela où il publia un livre de mémoires et où il est décédé en 1989 à Caracas.

Œuvre : - Fuxidos (Caracass, 1976).


Dans la même rubrique

0 | 5

NOVOA, Saturnino
le 13 mai 2015
par R.D.
NOGUERO MARRO, Vicente
le 8 juillet 2014
par R.D.
NOFUENTES JIMENEZ, Manuel
le 8 janvier 2014
par R.D.
NOLLA MONTSENY, Magdalena
le 3 août 2013
par R.D.
NOYA MOSQUERA, Francisco
le 28 avril 2012
par R.D.