Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
PAREDES MANOTAS, Juan « TXIKI »
Né à Zalamea de la Serena (Badajoz) le 20 février 1954 – fusillé le 27 septembre 1975 - Ouvrier monteur – ETA – Euskadi - Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 3 juin 2012
Dernière modification le 15 juin 2012

par R.D.
Juan Paredes Manotas

Juan Paredes Manotas Txiki , dont la famille s’était installée au Guipuzkoa quand il était encore enfant, avait commencé à travailler dès l’âge de 14 ans et avit adhéré peu après à l’organisation basque EGI-Batasuna. Puis il avait intégré ETA en 1972 et était immédiatemententré dans la clandestinité au sein des commandos militaires de l’organisation. Après avoir milité à Zarauz au Guipuzcoa, il alla à Barcelone où, en août 1974, après avoir été identifié comme mebre d’un commando etarra , il était passé à la clandestinité.

Le 30 juillet 1975 il était capturé avec Iñaki Pérez Beotegui Wilson après un violent affrontement avec la Police armée dans lequel Iñaki Pérez avait été grièvement blessé ainsi que deux membres de la Police armée.

Lors du conseil de guerre tenu à Barcelone le 19 septembre 1975, Juan Paredes Manotas fut accusé d’être l’auteur de la mort le 29 avril 1975 à San Sebastian de José Diaz Linares membre de la Brigade politico-sociale et d’avoir partcipé le 8 juin à l’attaque de la succursalle de la Banque de Santander, rue Caspe à Barcelone. Condamné à mort, Juan Paredes Manotas Txiki a été fusillé le 27 septembre 1975. Le même jour étaient fusillés à Burgos le militant de ETA Angel Otaegui Etxeberria Otaegui et à Madrid les militants du FRAP Ramon Garcia Sanz, José Luis Sanchez Bravo et José Baena Alonso. Ce sont les derniers militants antifranquistes fusillés par le régime franquiste.


Dans la même rubrique

0 | 5

PARENT, Yvette
le 21 mai 2014
par R.D.
« PANCHO », Francisco
le 13 mars 2014
par R.D.
PARDO, Julian « JOSETXO »
le 3 février 2014
par R.D.
PAREJAS GARRIDO, José « RICARDO »
le 22 octobre 2013
par R.D.
PARADA, Julio
le 15 juin 2012
par R.D.