Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Fuencaliente (Ciudad Real) en 1921
CORTESERO GÓMEZ, Domingo « CUCÓN » ; « CENCERRA » ; « NARCISO » ; « El ELECTRICO »
PCE ? - Groupe de Francisco EXPOSITO PRIETO "EL GAFAS" - Jaén (Andalousie) & Ciudad Real (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 13 juillet 2007

par R.D.

Le 4 mars 1942, pour échapper au service militaire, Domingo Cortesero (ou Cortecero) Gómez gagnait la sierra où il rejoignait le groupe de Manuel González Oliveira Portugués et de Francisco Osuna Galiot « Vidrio avec qui il était en contact. Domingo Cortesero Gómez Cucon a d’abord été membre du groupe de Francisco Osuna Galiot Vidrio très implanté dans la zone de la Sierra Morena, au nord d’Andujar (Jaén). Il a appartenu ensuite au groupe de Manuel Martínez Bueno Trapichea. A la fin mai 1943 le groupe s’était divisé en deux unités commandées respectivement par Francisco Exposito Prieto Gafas et Francisco Osuna Galiot Vidrio. En 1945 il faisait partie du groupe de Victoriano Padilla Aina El Asturiano qui était actif aux limites des provinces de Cordoba et de Ciudad Real et appartenait à la guérilla de Francisco Exposito Prieto El Gafas.

Le 25 octobre 1946, après que les guérilleros aient été attaqués par un fort contingent de phalangistes et de membres de la Guardia Civil au Barranco de los Lobos, district d’Almodovar del Campo, Domingo Cortesero aurait aidé Antonio Lara Grande Jardinero blessé au bras droit par une balle explosive à s’enfuir tandis qu’était tué Braulio Muñoz Ferná Ndez Azaña.

Le 17 juillet 1947, tandis qu’une partie du groupe dynamitait la ligne électrique de Calzada de Calatrava à Puertollano, un autre groupe formé de Domingo Cortesero Gómez Cucon, Lucio Alises Aparicio Nicasio et Agustin Muñoz Fernández Chato investissait la ferme Maratala de Manzanares (Ciudad Real) où il séquestrait le propriétaire Juan José Ramirez Trujillo. Tandis que Domingo Cortesero restait avec l’otage, les deux autres allaient chercher son fils pour le faire payer ; ce dernier, bon chasseur, tirait et tuait sur le coup Agustin Muñoz Fernández Chato et blessait Lucio Alises Aparicio ; en entendant les coups de feu Domingo Cortesero Gómez Cucon abattait immédiatement le propriétaire de la ferme puis s’enfuyait après avoir été à son tour grièvement blessé à un bras par le fils. Le lendemain au cours d’une battue, Lucio Alises Aparicio Nicasio était capturé par la Guardia Civil.

Domingo Cortecero Gómez a été capturé lors de la découverte le 27 mai 1948 de l’imprimerie clandestine de Lucha organe du PCE, située dans une ferme de Malagon (Ciudad Real) où il se trouvait en train de récupérer de ses graves blessures suite à l’affrontement du 17 juillet 1947 et où il exerçait la responsabilité d’adjoint à la propagande de l’Etat major de la 2° Agrupación de Ciudad Real.


Dans la même rubrique

0 | 5

CORTES EXPOSITO, Manuel
le 19 septembre 2015
par R.D.
CORTES MOLINA, Antonio
le 9 novembre 2014
par R.D.
COZAR RODRIGUEZ, Ramon
le 30 juin 2014
par R.D.
CORTES, Manuel
le 21 octobre 2013
par R.D.
CORTES, Carlos
le 7 septembre 2013
par R.D.