Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Née en 1895
GÓMEZ HUERTOS, Magdalena
Cuisinière - PCE - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 16 novembre 2008
Dernière modification le 6 mai 2009

par R.D.

Militante du Parti communiste, Magdalena Gómez Huertos, faisait partie pendant la clandestinité de l’appareil de renseignement des groupes urbains. C’est à Magdalena Gómez Hueros que le 25 février 1945, les guérilleros, auteurs de l’attaque des locaux de la Phalange à Cuatro Caminos, avaient remis une fois l’action finie, les pistolets ayant servi à abattre le secrétaire de la Phalange du quartier Martin Mora Bernáltez et un autre responsable phalangiste David Lara Martínez qui servait de concierge. L’échange s’était passé au terrain de football de Cuatro Caminos. Les guérilleros ayant participé à cette action étaient Felix Plaza Posadas El Francés, Tomas Jiménez Pérez, José Carmona Valdeolivas El Fantasma, Domingo Martinez Malmierca et Luis del Alamo García.

Magdalena Gómez Huertos a été arrêtée lors des rafles de mars 1945 où allaient tomber une trentaine de guérilleros et collaborateurs des groupes urbains. Lors de son arrestation la police trouvait dans son sac le numéro de téléphone de Serrano Suñer chez qui elle avait travaillé comme cuisinière ; la police avait alors pensé que les guérilleros voulaient organiser un attentat contre Serrano Suñer. On ne sait pas pour quelle raison Magdalena Gómez Huertos n’a pas été traduite devant le Conseil de guerre qui se réunit contre Vitini et dix membres de son groupe. Néanmoins elle a été condamnée à trente ans de prison et restera emprisonnée seize années. Magdalena Gómez Huertos est morte à Madrid à une date indéterminée.