Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LOPEZ REAL, Francisco "CURRO"
Né en 1913 à Riotinto (Huelva) - Ingénieur des mines – PSOE – UGT - Estremadure – Huelva (Andalousie)
Article mis en ligne le 10 juillet 2011
Dernière modification le 17 août 2013

par R.D.

Francisco Lopez Real avait adhéré aux Jeunesses socialistes en 1928, puis au Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) en 1930. Penant la guerre civile il fut commissaire de la 109ème Brigade de la 37ème Division et de l’Etat major de l’armée d’Estremadure.

Fait prisonnier à la fin de la guere, il fut condamné à mort en 1940 avant que la peine soit commuée pour la détention perpétuelle. A la prison de Huelva, il fit alors partie du comité clandestin CNT-UGT dont étaient entre autres membres Manuel Alvarez, Luciano Suero Serrano et Antonio Molina Vazquez. En 1943 il parvenait à s’évader du camp de La Corchuela à Dos Hermanas et à passer au Portugal où il fut arrêté à Lisbonne puis extradé en Espagne. Remis en liberté conditionnelle en 1946, il participait alors à la clandestinité et était nommé secrétaire du comité régional andalou du PSOE et de l’UGT.

Suite au démantellement en septembre 1947 de l’organisation socialiste de Seville, Francisco Lopez Real Curro, qui avait échappé au coup de filet, passa en France le 31 décembre 1947 où il continua de militer dans les organisations socialistes de l’exil.

Revenu définitivement en Espagne en 1978, il exerça de nombreux postes de responsabilité au sein du parti socialiste et de l’Internationale socialiste et fut élu député puis sénateur de Séville.


Dans la même rubrique

0 | 5

LOPEZ VARELA, Pedro « JERONIMO »
le 18 octobre 2014
par R.D.
LOPEZ SAURA, Juan
le 24 janvier 2014
par R.D.
LOPEZ SAURA, Antonio
le 24 janvier 2014
par R.D.
LOPEZ SORIANO, José
le 7 octobre 2013
par R.D.
LOPEZ RUIZ, Antonio
le 17 septembre 2013
par R.D.