Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ESTRELLA ESTRELLA, Manuel « PARRALA »
Né à Garvin (Caceres) en 1920 - se suicide le 25 janvier 1946 (ou 1947 ?) - Manoeuvre - Groupe de Manuel ESTRELLA ESTRELLA "PARRALA" & de José MENDEZ JARAMAGO « MANCO DE AGUDO » - Caceres (Estrémadure) & Ciudad Real (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 8 novembre 2007
Dernière modification le 9 novembre 2013

par R.D.

Manuel Estrella Estrella comme ses frères Lucio et Vicente était membre de la 12è Division de Pedro Díaz Monje El Francés où il commandait un groupe. La 12è Division appartenait à la Primera Agrupacion de Guerrilleros commandée par Julio Navas Alonso Fabian.

Le 30 mars 1945 il avait été le seul à s’échapper lorsque la Guardia Civil, suite à l’arrestation de l’agent de liaison Santiago Vega Curiel, avait perquisitionné le domicile de sa sœur Josefa à Garvin (Caceres) et où avaient été tués Josefa, Lucio et Vicente Estrella Estrella.

Manuel Estrella Estrella Parrala a été ensuite membre du groupe de José Méndez Jaramago Manco De Agudo responsable de la 22° Division. A la fin 1945, après que le groupe du Manco De Agudo ait été absorbé par celui de Honorio Molina Merino Comandante Honorio responsable de la 23° Division, Manuel Estrella Estrella était nommé responsable d’un groupe de guérilleros. Les autres responsables de groupes guerilleros de la 23° Division étaient José Méndez Jaramago et Vicente Rubio Babiano Pedro El Cruel.

Selon certaines sources, lors d’une embuscade tendue le 12 janvier 1949 par la Guardia Civil dans la Sierra El Carrizal, district de Retuerta, étaient tués José Méndez Jaramago Manco De Agudo, Honorio Molina Merino Comandante Honorio ainsi que Manuel Estrella Estrella Parrala. Il n’y a alors pratiquement plus de guérilla dans les provinces de Tolède et dans la partie de celle de Ciudad Real, limitrophe avec celles de Caceres et de Badajoz. Il est possible que la Guardia Civil se soit attribué la mort de Manuel Estrella après avoir retrouvé son cadavre. En effet selon d’autres sources, Manuel Estrella Estrella en phase terminale d’une tuberculose, et pour éviter des ennuis à la famille d’agents de liaison qui le soignaient à Aliseda, aurait gané le 25 janvier 1946 (ou 1947 ?) le port de La Vibora, district de Herreruela (Caceres) et la ferme El Aguila où il se serait suicidé d’un coup de pistolet.


Dans la même rubrique