Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Lenteji (Grenade) en 1924 – fusillé le 18 novembre 1950
FERNÁNDEZ VILLOSLADA, José « NENE » ; « SARGENTO VICTOR »
Paysan - Groupe d’Antonio SANCHEZ MARTIN « TEJERO » & d’Antonio LÓPEZ MORALES "CULITO DE SALAR" - Grenade (Andalousie)
Article mis en ligne le 19 février 2008

par R.D.
José Fernandez Villoslada

José Fernández Villoslada Nene avait déserté de l’armée le 16 mai 1946 et s’était intègré d’abord au groupe d’Antonio Sánchez Martín Tejero puis, la même année, à l’Agrupación Roberto de José Muñoz Lozano Roberto. Il appartenait à la 9è Brigade qui avait pour zone d’activité la province de Grenade et plus particulièrement entre les districts de Guajar Alto et Albuñuelas.

Il était passé ensuite au groupe d’Antonio López Morales Culito De Salar qui était dans la sierra depuis 1939. Après une attaque contre la boulangerie de Jatar (Grenade) qui lui rapportait une grosse somme d’argent, José Fernández Villoslada désertait de la guérilla et gagnait Barcelone où il était localisé par la police et arrêté le 25 juin 1949. Transféré à Grenade, il a été traduit devant un conseil de guerre et condamné à mort. Il était accusé d’avoir tué trois habitants d’Itrabo, un garde à Lenteji et Sebastian Fernández Maroto de Fornes dont on trouvera sur lui le pistolet lors de son arrestation ; il était également accusé, ce qu’il niait, d’avoir participé le 29 mars 1948 à une embuscade où avaient été tués cinq soldats et deux caporaux et de s’être emparé du fusil mitrailleur de l’un des caporaux. Il était aussi soupçonné d’avoir participé à diverses attaques dont l’une à la ferme Vera avait rapporté 150.000 pesetas aux guérilleros. José Fernández Villoslada Nene a été fusillé au cimetière de Grenade le 18 novembre 1950.


Dans la même rubrique