Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LOBATO DORADO, Andres « GARNACHA »
Né à Los Barrios (Cadix) – tué le 23 novembre 1949 - CNT ( ?) - Agrupacion Fermin Galan – Cadix (Andalousie)
Article mis en ligne le 8 mai 2011

par R.D.

Andrés Lobato Dorado Garnacha était membre de l’Agrupacion Fermin Galan du cénétiste Bernabé Lopez Calle Comandante Abril.

Le 20 septembre 1946, avec Francisco Gomez Macias Gonzalito et Francisco Espinosa Almagro Fernandeta, il participait sur le distruct d’Ubrique à la séquestration du jeune Antonio Valle Moreno qui était libéré le jour même après le versement d’une rançon. Le 23 octobre suivant, sur le même district, il participait toujours avec Gonzalito et Fernandeta ainsi que Miguel Pérez Pérez Polonio, Antonio Ortiz Garcia Tres Duros et José Garcia Ortiz Ciruelo à l’enlèvement de Juan Moreno Gutiérrez et de Francisco Gutiérrez Barea qui étaient libérés le lendemain contre le versement de rançons de 150.000 et 75.000 pesetas respectivement.

En mars 1948 il participait à la ferme La Herumbrosa à Benalup de Sidonia, à l’enlèvement de Miguel Pérez Torres, libéré deux jours plus tard contre une rançon de 90.000 pesetas.

Le 31 juillet 1949 un groupe formé d’Andrés Lobato Dorado, Antonio Mena Posado El Rubio, José Vilches Ruiz El Barbas, José Cardoso Sañudo Moreno, Francisco Sañudo Venegas Compadrito, Bernabé Lopez Calle Comandante Abril et Miguel Lopez Garcia Dario, enlevait à la ferme Cabeza de la oveja, sur le district de Jerez de la Frontera, le jeune Antonio Sanchez Regordan âgé de 14 ans et pour la libération duquel les guérilleros demandaient une rançon de 100.000 pesetas. Après avoir reconnu parmi ses ravisseurs José Cardoso Sañudo qui était un de ses oncles, le jeune garçpn, malgré les ordres donnés par Bernabé Lopez Calle, sera abattu dans la nuit du 3 au 4 août par José Cardoso ou par Francisco Sañudo Venegas qui était également un de ses parents.

Le 4 octobre 1949 il participait avec José Lobato Floria Lobato, Julio Beas Rodriguez Julio el del Tren, Miguel Lopez Garcia Dario, José Vilchez Ruiz Barbas et Antonio Nuñez Pérez Bartolo, à l’enlèvement à la ferme La Palmosa (Castellar de la Frontera) de Francisco Avilés Gallego. Ce dernier fut séquestré à la ferme La Matrera et au Cerrilo de la huida et une rançon de 250.000 pesetas fut demandée pour sa libération ; il fut libéré au bout de trois jours après le versement de 200.000 pesetas.

Andrés Lobato Dorado Garnacha a été tué le 23 novembre 1949 par la Guardia Civil de Medina Sidonia et Benalup de Sidonia (Cadix).

Si l’on excepte le cas tragique du jeune Antonio Sanchez Regordan, il est à noter que tous les autres séquestrés avaient été bien traités et n’avaient jamais eu l’impression d’avaoi été menacés au cours de leur enlèvement.


Dans la même rubrique

0 | 5

LOPEZ, Aurora
le 25 février 2017
par R.D.
LOBRADO PEREZ, Miguel
le 13 mars 2016
par R.D.
LOPEZ, Antonio « PADILLA SAIZ »
le 20 octobre 2014
par R.D.
LOPEZ, Modesta
le 13 septembre 2014
par R.D.
LOPEZ, José, Maria
le 14 juin 2014
par R.D.