Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LLANEZA JOVE, Aristides « LLANEZA »
Né à Oviedo - PSOE – UGT – Groupe d’Aristides LLANEZA JOVE « LLANEZA » - Oviedo (Asturies)
Article mis en ligne le 23 avril 2011

par R.D.

Fils de Manuel Llaneza, secrétaire du sundicat UGT des mineurs et représentant du socialisme modéré pendant la dictature de Primo de Rivera, Aristides Llaneza Jove fut, pendant la guerre civile, le commandant du Bataillon socialiste Llaneza lors du siège d’Oviedo.

A partir de 1940 il fut le responsable de l’un des groupes les plus nombreux aux Asturies et était secondé par Benjamin Fernandez Fernandez Tito. Le groupe, dont faisaient entre autres partie Chus de Sama, Tintillo, Payaon, Piliu, Mallain, Cazurrun, Che, Manolo, Churro, Cistarapo, etc., avait pour zone d’action la région de Mieres et avait une de ses bases principales à Acebal. Son premier affrontement avec la Guatdia Civil, le 31 juillet 1940, se solda par la mort du guérillero Manolo.

En 1942 Aristides Llaneza représenta avec José Mata castro et Manuel Fernandez Peon Comandante Florez, les asturiens lors de rencontres avec la Federacion de guerrillas Leon-Galicia où il défendit une position de lutte armée contre le franquisme, proche de la conception de la Federacion Leon-Galicia, tandis que les autres délégués asturiens défendirent des positions plus passives et politiques. Ces réunions débouchèrent sur la formation d’une éphémère Federacion de guerrillas Leon-Galicia-Asturias.

En août 1943 il participa à la formation du Comité de milicias antifascistas (CMA) avec Baldomero Fernandez Ladreara Ferla, mais rompit peu après avec ce dernier qui tentait avec cette opération de mettre les guérillas sous la direction du parti communiste.

Après les détentions de mai et juin 1947 qui avaient décapité la commission exécutive du PSOE, les guérilleros socialistes formèrent un « Comité de montagne » qui allait assurer la direction de l’organisation socialiste asturienne. Ce comité qui allait perduré une année environ était formé de Aristides Llaneza Jove (secrétaire général), José Mata Castro (président), Manuel Fernandez Peon Florez et Manuel Fernandez Casas Lele (trésorier).

Aristides Llaneza Jpve fit partie le 23 octobre 1948 des 29 guérilleros, la majorité socialistes, qui embarquèrent à Luanco sur un thonnier affrété par le millionnaire basque Lezo de Urriztieta, pour être évacués vers la France où ils arrivèrent le matin du 24 octobre à Saint Jean de Luz.


Dans la même rubrique