Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GIL CABANES, Francisco
Né à Mas de las Matas (Teruel) en 1914 - mort le 7 juillet 1975 - FAI - CNT - Groupe d’Agustin REMIRO MANERO - Mas de las Matas (Teruel) - Mazamet (Tarn) - Colomiers (Haute-Garonne)
Article mis en ligne le 7 septembre 2008
Dernière modification le 8 décembre 2014

par R.D.

Dès son adolescence Francisco Gil Cabanes avait été membre du comité local de la CNT et de la FAI de Mas de la Matas. En 1935 il avait été condamné à 5 ans de prison.

Dès le début du coup d’état franquiste de juillet 1936, il avait fait partie des services de contre-espionnage derroère les lignes franquistes. En 1938 Francisco Gil Cabanes était , en tant que dynamiteur, membre du Batallon de ametralladoras C ou Bataillon Remiro, unité spécialisée dans les missions de sabotages et d’information en territoire franquiste. Il avait tenté de se cacher à Barcelone après la guerre, mais avait été arrêté et interné à la Modelo où il fut condamné à neuf ans de prison.

Á sa libération conditionnelle, il était obligé de pointer quotidiennement à la Guardia Civil et finalement passait clandestinement en France et militait d’abord à Mazamet puis à Colomiers dans la région toulousaine avec sa compagne Pilar Olivero Perdiguer et leur fille Paquita.

Francisco Gil Cabanes, qui était peu causant ni aimait perdre son temps en paroles inutiles, est mort à Toulouse le 7 juillet 1975.


Dans la même rubrique

0 | 5

GIL MONLLOR, Miquel “RUBIO”
le 13 mars 2015
par R.D.
GILA GARCIA, Leon
le 30 juin 2014
par R.D.
GIL VALERO, Leandro
le 18 juin 2014
par R.D.
GIL CABRERA, Humberto
le 24 avril 2014
par R.D.
GIL BARDILI, Lorenzo
le 25 janvier 2014
par R.D.