Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
SUAREZ SALVADOR, Francisco « QUIMICO »
Né à Sahélices de Sabero (Leon) - tué le 2 octobre 1945 - Mineur – FIJL – CNT - Groupe de Calixto LÓPEZ ABAD "ZARA" - Leon
Article mis en ligne le 4 avril 2013

par R.D.
Francisco Suarez Salvador

Militant de la Fédération Ibérique des jeunesses Libertaires (FIJL) d’Olleros de Sabero, Francisco Suárez Salvador Quimico s’était enrôlé fin 1936 à la caserne Carmenes. A la chute du front Asturien, il était reparti au Leon, par Pardomino, avec les frères Calixto et Andrés López Abad, les frères Ovidio et Felipe García Valladares, Jésus Monje González et d’autres. Tous mineurs et cénétistes, ils allaient former autour de Ramiro de Cabo Arenas Ramirón un des groupes les plus nombreux jusqu’en 1940 de la guérilla léonaise.

Calixto López Abad Zara prit ensuite la direction du groupe qui avait alors pour zone d’activités les districts de Riaño et La Vecilla. Francisco Suárez Salvador Quimico avait été l’instigateur de l’enlèvement le 29 septembre 1945 dans sa ferme proche de Santibañez (Leon), de Manuel Zapico Arriola, ingénieur agronome et membre d’une des familles les plus riches de la province. Pour sa libération la guérilla avait exigé le versement d’une rançon de 2 millions de pesetas. Les autorités décidèrent d’empêcher le versement de la rançon. Le 2 octobre le capitaine de la Guardia Civil, Francisco Martínez Gallo et deux gardes, tous déguisés en femmes, partaient en voiture à la rencontre des guérilleros. A la hauteur de la ferme El Carrizal, la voiture était stoppée par trois guérilleros habillés en uniformes de la Guardia Civil ; très vite le feu était ouvert et Francisco Suárez Salvador Quimico était tué, tandis qu’un Guardia Civil était blessé et que les deux autres guérilleros parvenaient à s’enfuir. Les autres membres du groupe qui avaient suivi toute l’affaire depuis une hauteur proche, décidèrent alors d’exécuter Manuel Zapico Arriola.

Le 7 mars 1947, accusés entre autres d’avoir participé à l’enlèvement et à l’exécution de Manuel Zapico Arriola, seront garottés à la prison de Leon Secundino Rodríguez El Practicante, Manuel Ferreras Díez Madruga, Higinio Nicolás Bayón El Italiano et Aurelio Suárez Robles Manzaneda.


Dans la même rubrique

0 | 5

SULLEIRAS (ou SOLLEIRO), Humberto
le 22 mars 2014
par R.D.
SUAREZ CAMBRILES, Francisco
le 29 janvier 2014
par R.D.
SUBINAS GOROSPE, Juan, José
le 18 septembre 2013
par R.D.
SUAREZ, Olvido
le 4 juillet 2013
par R.D.
SUSACASA MORTERA, José Maria
le 5 avril 2013
par R.D.