Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GUZMÁN RUIZ, Salvador « CARASUCIA »
Né en 1918 à Coin (Málaga) - tué le 12 décembre 1949 - Groupe d’Antonio RINCON GONZALEZ « PEREJIL » & de Salvador GUZMÁN RUIZ "CARASUCIA" - Malaga & Cadix (Andalousie)
Article mis en ligne le 7 janvier 2010
Dernière modification le 13 février 2020

par R.D.

Salvador Guzmán Ruiz Carasucia était membre du groupe dAntonio Rincon Gonzalez Perejil qui, à partir de 1941, était actif dans la zone de Coin et Alahurin el Grande dans la province de Malaga. Á la fin du printemps 1941, peu après que le groupe ait réalisé deux attaques, plusieurs guérilleros dont Pedraza, Carabante et Salvador Guzman Ruiz se rendaient à la Guardia Civil. Condamné à une peine de prison Salvador Guzman Ruiz était envoyé dans un Bataillon de Travailleurs dont il s’évadait, puis en 1944 réintègrait le groupe de Perejil.

Vers 1945 Salvador Guzmán Ruiz Carasucia aurait, semble-t-il, pris le commandement du groupe.Selon le Guardia Civil F. Aguado Sanchez, il aurait été le responsable de l’enlèvement puis de l’exécution de deux citoyens de Coin : Miguel Rojas et Salvador Torres Urbaneja. En 1946, il recevait la propagande du PCE, mais conservait son indépendance. Toujours selon F. Aguado Sanchez, c’est son groupe qui aurait exécuté Francisco Hilillo en janvier 1947, Francisco Ledesma en février, puis aurait réalisé ensuite plusieurs enlèvements à Tolox et sur le district de Coin.

Plusieurs membres du groupe, dont Moreno, Macias, Cordero et Manquillo se rendaient ultérieurement à la Guardia Civil laissant le groupe partiellement désarticulé. Début 1949 Carasucia et des membres du groupe passaient à Tanger où ils seraient resté jusqu’en octobre. Revenu en Espagne, le groupe était localisé le 12 décembre 1949 à Valenciana de Coin où dans l’affrontement étaient tués Salvador Guzmán Ruiz et Avión. Selon la famille, Salvador Guzman Ruiz s’était suicidé d’une balle dans la tête pour ne pas être capturé.


Dans la même rubrique