Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LOPEZ CLAVER, Genesis « LOZANO »
CNT – Valence (Levant) – France – Vénézuela
Article mis en ligne le 8 juin 2011
Dernière modification le 29 juillet 2016

par R.D.
Genesis Lopez Claver (à droite), Manuel Salas Blasco, Eugenio Castello (assis) , Perpignan, 23 octobre 1939

Etudiant à Valence et militant de la CNT, Genesis Lopez Claver avait été interné à la fin de la guerre au camp d’Albatera dont il fut rapidement sorti pour intégrer dès avril 1939 le premier Comité national clandestin de la CNT formé par Esteban Pallarols Xirgu Riera. En août 1939 il fit partie avec Manuel Salas Blanco et Enrique Marcos Nadal de la première délégation envoyée en France pour y informer le Conseil général du Mouvement libertaire espagnol (MLE) de la situation à l’intérieur. Selon certaines sources, ce serait Agustin Remiro Manero qui lui airait fait passer la frontière et l’aurait amené à Paris. Après son entrevue avec le Conseil génaral et plusieurs autres responsables du MLE dont Germinal Esgleas, Juan Manuel Molina et Juen Peiro Belis, il était retourné en Espagne où il aurait été arrêté puis jugé en 1944. Genesis Lopez Claver émigra par la suite en Amérique latine où dans les années 1980 il résidait au Venezuela.


Dans la même rubrique

0 | 5

LOPEZ ANTON, Bonifacio « NEGRE »
le 5 janvier 2017
par R.D.
LOPEZ BOADA, Carlos
le 13 mars 2016
par R.D.
LOPEZ CAMPAYO, Gregorio
le 19 septembre 2015
par R.D.
LOPEZ ARENAS, Joaquin
le 5 mars 2015
par R.D.
LOPEZ BREA, Eduardo
le 14 février 2014
par R.D.