Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Annuaire alphabétique

Les derniers articles

FERRER PASCUAL, Vicente
Publié le 26 mai 2024
par R.D.

Pendant la guerre, Vicente Ferrer Pascual avait été capitaine dans la 26e Division (Colonne Durruti). Passé en France lors de la Retirada, il allait y participer à la Résistance pendant l’Occupation et avait été responsable d’un maquis FFI. Après la Libération il avait servi d’agent de liaison (…)

FALCON, Fernando
Publié le 20 mai 2024
par R.D.

Réfugié en France, Fernando Falcon était membre pendant l’Occupation de l’Agrupación cenetista de Union nacional (ACUN) et avait participé à la Résistance dans la 9e Brigade de guérilleros espagnols de l’Aveyron. A l’automne 1944, il avait semble-t-il participé aux pénétrations dans le Val (…)

ESTEBAN, Eulalio
Publié le 12 mai 2024
par R.D.

Réfugié en France, Eulalio Esteban y avait participé à la Résistance pendant l’Occupation. Membre de l’Agrupacion cenetista de Union nacional, il avait appartenu à la 9e Brigade de guérilleros dans l’Aveyron. A l’automne 1944 il avait participé aux opération d’invasion du Val d’Aran (Reconquista (…)

ESPEJO TREVIÑO, José Luis « Miguel LOPEZ GARCIA »
Publié le 8 mai 2024
par R.D.

José Luis Espejo Treviño était dans les années 1930 cheminot à Utrera (Séville) où selon la Guardia Civil, il était le secrétaire de l’UGT locale. Après le coup d’État franquiste de juillet 1936, il avait réussi à fuir la zone et à gagner Madrid où il était membre de la CNT et, selon la police, (…)

CORTES LINARES, Emmanuel
Publié le 24 avril 2024
par R.D.

Après avoir féquenté l’école élémentaire de San Lorenzo de Muryns (Lerida), Emmanuel Cortes Linares, né dans une famille ovrière, avait été placé à l’âge de 13 ans au séminaire de Solsona dont il allait s’évader à deux reprises. Sonpèrfe l’avait alors embauché avec lui à la construction du (…)