Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Les derniers articles

CORTES LINARES, Emmanuel
Publié le 24 avril 2024
par R.D.

Après avoir féquenté l’école élémentaire de San Lorenzo de Muryns (Lerida), Emmanuel Cortes Linares, né dans une famille ovrière, avait été placé à l’âge de 13 ans au séminaire de Solsona dont il allait s’évader à deux reprises. Sonpèrfe l’avait alors embauché avec lui à la construction du (…)

CORTES EXPOSITO, Manuel
Publié le 19 septembre 2015
par R.D.

Manuel Cortes Exposito avait participé à l’automne 1944 aux opérations de pénétration en Espagne dans le cadre de Reconquista de España. Fait prisonnier par les franquistes et interné à la prison de Lerida, il fut transféré en décembre 1944 à la prison du Torrero à Saragosse avec 86 autres (…)

CORTES MOLINA, Antonio
Publié le 9 novembre 2014
par R.D.

Antonio Cortes Molina a été tué en 1946 ou 1947 à Villaviciosa (Cordoba).

COZAR RODRIGUEZ, Ramon
Publié le 30 juin 2014
par R.D.

Ancien conseiller municipal socialiste de Villanueva de la Fuente (Ciudad Real), Ramon Cozar Rodriguez avait fait partie du groupe d’appui à la guérilla formé à l’été 1946 à Villanueva autour notamment d’Agustin Fresneda Sanchez et du militant communiste Jesus Chueca Fresnada Manquillo.

CORTES, Manuel
Publié le 21 octobre 2013
par R.D.

Manuel Cortes était en 1936 le maire socialiste de Mijas (Malaga). Après l’entrée des franquistes, il devint ce qu’on appela une « taupe » et resta caché 18 ans sans quitter la pièce de son domicile où il s’était caché.

Son histoire est à l’origine du livre de Ronal Fraser « In Hiding" (1972).