Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Les derniers articles

TORO AGUILAR, Antonio
Publié le 23 septembre 2013
par R.D.

Soldat républicain sur le front de Madrd, Antonio Toro Aguilar était parvenu à la fin de la guerre à quitter la capitale le 4 avril 1938 et avec son compagnon Antonio Ravira Sanchez, lui aussi originaire de Marbella, à regagner cette région où ils arrivèrent le 21 avril suivant et où ils (…)

TOBIAS VAQUE, Pascual
Publié le 8 septembre 2013
par R.D.

Pascual Tonbias Vaque avait combattu pendant la guerre dans l’armée républicaine et était passé en France lors de la Retirada.

Rentré clandestinement en Espagne en 1945, il s’intégra en 1946 au détachement Jaime Girabau commandé par Numen Mestre Ferrando et appartenant à l’Agrupacion (…)

TORRAS MIRO, Juan « JAUMET L’ESCALETA »
Publié le 21 avril 2013
par R.D.

Militant de la CNT de Caldas de Montbuy, Juan Torras Miro a été fusillé le 16 mai 1939.

TORRALBO TORRALBO, José « PAPAS FRITAS »
Publié le 21 avril 2013
par R.D.

José Torralbo Torralbo Papas fritas était membre du groupe de Juan Nieto Martinez Cuco avec lequel il participa le 23 mars 1942 à la première action du groupe : l’occupation du quartier "La Calderona" du village de Santa Fe de Mondujar (Almeria) où les guérilleros, après avoir abattu José (…)

TORRALBO CHUAN, Bartolomé “EL RATON”
Publié le 21 avril 2013
par R.D.

Bartolome Torralbo Chuan

Bartolomé Torralbo Chuan El Raton avait adhéré très jeune aux Jeunesses socialistes unifiées (JSU). Agé de 16 ans lors du coup d’État franquiste de juillet 1936, il s’était rapidement enrôlé dans un bataillon républicain puis appartint à la brigade de (…)