Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Les derniers articles

YANEZ LOZANO, German
Publié le 22 juin 2013
par R.D.

German Yañez Lozano, qui était un proche des frères Jurado Martin Los frailes de l’Agrupacion Roberto, avait été arrêté en 1945 sous l’accusation d’être le responsable du PCE à Torrox. Après avoir purgé sa peine de prison, il alla aux Asturies.

YUSTE RIVES, Prudencio « PEDRO »
Publié le 22 juin 2013
par R.D.

Prudencio Yuste Rives Pedro avait intégré le 28 septembre 1949 le 5° secteur de l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL). Il était membre du groupe de Basilio Serrano Valero Manco de La Pesquera. Ayant exprimé le désir de se rendre aux autorités, Prudencio Yuste Rives fut pendu à un arbre par (…)

YUSTE HERRERA, Antonio « FLORES »
Publié le 22 juin 2013
par R.D.

Prudencio Yuste Herrera Flores était membre du groupe d’Alfonso Nevado Asensio Rafael de la 3° Agrupacion.

Selon certaines sources Alfonso Nevado Asensio, en désaccord avec son chef de division Claudio Romera Bernal Romera, avait décidé en avril 1947 de réunir ses hommes à Cerro del Quejigo, (…)

YUSTE, José
Publié le 22 juin 2013
par R.D.

José Yuste était un collaborateur des groupes urbains appelés "cazadores de ciudad" et commandés par Pedro Sanz Prades Paco El Catalán. Capturé fin avril 1947, il a été traduit devant le conseil de guerre tenu en juillet 1947 contre neuf guérilleros et collaborateurs du groupe, dans lequel (…)

YUGLA MARINÉ, Enrique
Publié le 22 juin 2013
par R.D.

Á l’été 1943 Enrique Yuglà Mariné, venant de France, se trouvait dans la province de Lérida. Il fut arrêté à Barcelone le 8 juin 1945 et condamné à une peine de prison. Enrique Yuglà Mariné a été remis en liberté en 1952.