Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

de Gonzalez A à Gonzalez E

Les derniers articles

GONZALEZ ERRERA, Equicio
Publié le 28 février 2016
par R.D.

Equicio Gonzalez Errea, qui était marié à Eugenia Sanzo et était lé père d’un enfant, avait peut être participé à l’automne 1944 aux opérations de pénétration en Aragon lors de Reconquista de España. Le 10 (?) février 1945 il fut tué avec Tomas Fernandez Llano et Antonio Parga Vazquez dans la (…)

GONZALEZ BASANTA, Antonio
Publié le 8 octobre 2015
par R.D.

Réfugié en France après la guerre, Antonio Gonzalez Basanta, qui était d’origine galicienne, avait participé à l’automne 1944 avec la Xe Brigade de guérilleros aux pénétrations dans la province de Huesca, dans le cadre de l’opération Reconquista de España. Fait prisonnier par les franquistes, il (…)

GONZALEZ CUERVO, Modesto
Publié le 14 novembre 2013
par R.D.

Exilé en France, Modesto Gonzalez Cuervo avait été recruté début septembre 1944 à Martigues (Bouches du Rhône) par l’Union nationale espagnole (UNE) afin de participer à l’opération Reconquista de España. Il fut ensuite transféré à Puigvert et à Santain où il fut integré au 5ème Bataillon de la (…)

GONZALEZ CISMEDO, José « PALMERO »
Publié le 24 septembre 2013
par R.D.

Militant de la CNT de Marbella, José Gonzalez Cismedo avit été en 1931 le fondateur du Centre ouvrier La Defensa. L’année suivante il était le président du syndicat CNT des métiers divers. Lors du coup d’État franquiste de juillet 1936, il fut membre du Comité de liaison antifasciste local dont (…)

GONZALEZ BELTRAN, Francisco « PEZUNO »
Publié le 13 juillet 2013
par R.D.

Comme ses frères Antonio, Andres et José, Francisco Gonzalez Beltran Pezuño était membre dans la province d’Almeria du groupe du cénétiste Juan Nieto Martinez Cuco.