Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

de Galle à Garce

Les derniers articles

GALLEGO, Angel
Publié le 12 février 2023
par R.D.

Angel Gallego avait été l’un des 11 militants socialistes (voir Rafael Gonzalez Gil) traduits devant un conseil de guerre tenu à Ocaña et contre lequel le procureur avait requis une peine de 15 ans de prison.

GALLEGO (ou GALLEGOS) MARTINEZ, Joaquin
Publié le 13 mars 2015
par R.D.

Joaquin Gallegos Martinez était avec Felix Dominguez et Miquel Gil Monllor Rubio, l’un des lieutenants du 4ème Bataillon de la 468e Brigade de guérilleros qui à la mi-octobre 1944 dans le cadre de l’opération Reconquista de España avait pénétré au Val d’Aran dans la province de Huesca. Le (…)

GARATE, Joaquin
Publié le 15 octobre 2014
par R.D.

Soupçonné d’être l’auteur d’un attentat contre le monument aux « martyrs » de Pampelune, Joaquin Garate avait été arrêté avec José Muguerza. Traduit début 1967 devant un conseil de guerre tenu à la caserne du régiment de chasseurs de montagne, où le procureur avait demandé des peines de 20 et 10 (…)

GALLEGO, Vicente
Publié le 24 juillet 2014
par R.D.

En contact avec la guérilla d’Eugenio Sanchez Dieguez Fernando, Vicente Gallego fut semble-t-il au milieu des années 1940 l’un des organisateurs avec Pedro Fernandez Amador du parti communiste à Santa Cruz de los Cañamos (Ciudad Real).

GALVEZ ARCE, Valeriano
Publié le 14 février 2014
par R.D.

Militant d’Izquierda Republicana, Valerian Galvez Arce avait été élu maire de Marjaliza (Tolède) après la victoire du Front populaire lors des élections de février 1936. A la fin de la guerre, il décida de ne pas se rendre et avait gagné la Sierra Medina. En mars 1940, un de ses plus proches (…)