Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

BIELSA, Antonio
Né à Saravillo (Huesca) - MLE – CNT – Huesca (Aragon) – Arreau (Hautes Pyrénées)
Article mis en ligne le 10 août 2013
dernière modification le 22 mai 2024

par R.D.

Passé en France lors de la Retirada, Antonio Bielsa participa à la Résistance et pendant l’Occupation était l’un des guides de la CNT. A l’automne 1944 il fit partie du groupe du compagnon Martin Arnal Mur chargé de préparer les passages de guérilleros dans la vallée de Chistau (Huesca). Il était alors membre de l’Agrupacion cenetista de union nacional (ACUN) dans la 9ème Brigade de guérilleos espagnols.

Le 5 novembre 1944, c’est lui qui avec Martin Arnal Mur, José Garrido Lopez, Juan Sin et Gimenez, guida un groupe de 300 guérilleros lors des opérations Reconquista de España. Le groupe accroché à plusieurs reprises était arrivé le 11 novembre dans la zone de Saravillo (Huesca) où un compagnon de la CNT les avait averti qu’ils étaient pratiquement encerclés par l’armée. Le groupe repartit alors en direction de la France où le 15 novembre ils arrivèrent à Saint Lary.

A son retour en France, Antonio Bielsa quitta le groupe pour regagner son domicile à Arreau.


Dans la même rubrique

BILBAO, Eugenio
le 15 septembre 2014
par R.D.
BILBAO, Francisco
le 17 décembre 2013
par R.D.
BISA, Gregorio
le 14 août 2011
par R.D.
BIURRUM, Miguel
le 13 février 2007
par R.D.
BITRIÁN JUAN, Gregorio
le 13 février 2007
par R.D.