Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

BERNABEU, Santiago
Né en 1917 à Sabadell (Barcelone) – mort en 2006 - Coiffeur - PCE – CNT – Barcelone (Catalogne) – Aude
Article mis en ligne le 24 juillet 2013
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.

Militant de la CNT de Sabadelle, Santiago Bernabeu, à peine âgé de 19 ans, s’était engagé volontairement dans les milices lors du coup d’État franquiste de Juillet 1936.

Passé en France lors de la Retirada, il fut interné au camp du Vernet puis de Septfonds (Tarn-et-Garonne) avant de trouver un emploi de coiffeur dans l’Aude. Après l’occupation de la zone-sud par les allemands il rejoignit les chantiers forestiers où s’organisait la Résistance. C’est sans doute à cette époque qu’il adhéra au Parti communiste espagnol dans le cadre de l’Union nationale (UNE).

A la Libération il fut envoyé par le PC à Sabadell pour y soutenir la résistance intérieure et la réorganisation du parti.

Après la mort de Franco il fut l’un des fondateurs de la section de Catalogne de l’Amicale des anciens guérilleros espagnols en France (FFI) dont il sera le secrétaire puis le président.

Santiago Bernabeu est décédé en 2006.


Dans la même rubrique