Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

BRETOS, Saturnino
tué en 1944 ? - Paysan - CNT - Aragon - Haute-Savoie & Haute-Garonne
Article mis en ligne le 11 mars 2024
dernière modification le 22 mai 2024

par R.D.

Saturnino Bretos était un paysan analphabète aragonais qui avait adhéré à la CNT. Passé en France lors de la Retirada, il avait rejoint, pendant l’occupation, le maquis des Glières (Haute-Savoie) dans la section Ebro dont faisaient entre autres partie les compagnons Jaime Barba, Joaquin Dieste Ramos, Manuel Joya Martinez et José Escribano Saura. Après la Libération il s’était installé à Barbazan (Haute-Garonne). Membre de l’Agrupacion cenetista de Union nacional (UNE) il avait participé avec sa compagne Suzanne à l’opération Reconquista de España en octobre 1944 lors des opérations de pénétration dans le Val d’Aran. Il a été tué avec sa compagne lors de ces opérations.


Dans la même rubrique