Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Né à Bilbao le 14 octobre 1944 - tué le 7 juin 1968
ETXEBARRIETA ORTIZ, Francisco Javier « TXABI »
Licencié en sciences économiques - ETA - Guipuzcoa (Euskadi)
Article mis en ligne le 8 novembre 2007
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.

Membre du Comité exécutif (Bilzar Tipia) de l’organisation basque Euzkadi Ta Askatasuna (ETA), Francisco Javier Etxebarrieta Ortiz Txabi présidait en 1966-67 la Vè Assemblée organisatrice du front militaire (los "milis").

Le 7 juin 1968, près de Tolosa (Guipuzcoa) dans la petite agglomération de Benta-Aundi, il était à bord d’un 850 coupé blanc avec Inaki Sarasketa. Interpelé par le Guardia Civil José Pardines Arcay qui leur demandait les papiers de la voiture, ils l’abattaient et prenaient la fuite. Après avoir abandonné la voiture à Tolosa où un ami les aidait à sortir de la ville dans une Seat 600, ils étaient à nouveau interceptés sur la route de Vitoria. Sarasketa parvenait à s’échapper — il sera arrêté le lendemain exténué à l’église de Regil — tandis que Francisco Javier Etxebarrieta tentait de résister mais recevait une balle qui lui traversait le poumon droit. Les policiers pour l’achever lui martelaient la tête contre les rochers. Conduit dans une clinique de Tolosa, il décédait sur le billard où un chirurgien tentait une dernière intervention.

Francisco Javier Etxebarrieta Ortiz Txabi était le premier responsable de l’ETA dont la mort portait un coup très dur à l’organisation qui appelait aussitôt à la vengeance. En représailles, le 2 août 1968, l’ETA abattait à Irun le tortionnaire notoire Meliton Manzanas, commissaire de la Brigade Politico-Sociale de Guipuzcoa.


Dans la même rubrique

ESTEBAN Eulalio
le 12 mai 2024
par R.D.
ESTALLO GRACIA, José Maria
le 14 août 2016
par R.D.
ESTIRADO PRIOR, Antonio
le 31 janvier 2016
par R.D.
ESTARTUS PUERTOLAS, Josep
le 3 juin 2014
par R.D.
ESTABLIET CASCOBELO, Juan, José
le 9 février 2014
par R.D.