Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

ESPINOSA ALMAGRO, Francisco « FERNANDETA »
Né à Los Barrios (Cadix) - tué le 4 juin 1948 - CNT ? - Agrupacion FERMIN GALAN - Cadix (Andalousie)
Article mis en ligne le 31 octobre 2007
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.

Francisco Espinosa Almagro Fernandeta a participé à la guérilla dans la province de Cadix souvent avec des membres de l’Agrupación Fermin Galán du cénétiste Bernabé López Calle Comandante Abril. Le 9 octobre 1945 avec Juan Toledo Martínez Caracoles et la complicité de Manuel El Crespillo, il enlevait près de Castellar de la Frontera, le jeune Vicente García Machado, 17 ans, libéré trois jours plus tard contre une rançon de 35.000 pesetas.

Il participait le 2 septembre 1946 avec Francisco Gómez Macías Gonzalito et Andrès Lobato Dorado Garnacha à l’enlèvement d’Antonio Valle Moreno, 24 ans, libéré le jour même contre une rançon de 7000 douros. Le 23 octobre, près d’Ubrique, et avec Miguel Pérez Pérez Polonio, Francisco Gómez Macías Gonzalito, Antonio Ortiz García Tres Duros, Andrès Lobato Dorado et José García Ortiz Ciruelo, il participait à l’enlèvement de Juan Moreno Gutiérrez et Francisco Gutiérrez Alba libérés le lendemain contre des rançons de 150.000 et 75.000 pesetas respectivement.

Francisco Espinosa Almagro a été également accusé d’avoir participé le 23 mai 1947 à l’enlèvement du jeune Antonio Trujillo Serrano, 18 ans, pour lequel la Guardia Civil empèchera la remise d’une rançon et dont le cadavre sera découvert sur la commune de Los Barrios le 2 juin.

Dénoncé par un certain Carrasco qui avait conduit la Guardia Civil à une hutte située à "Las Pajarraqueras", Sierra Terueno (Cadix), Francisco Espinosa Almagro a été tué le 4 juin 1948 avec le boulanger Salvador Escalona Maldonado Cuatro Uñas, le laitier Juan Benítez Rojas et un fils de ce dernier, et tous membres de la CNT clandestine.

Selon le journal L’Espagne républicaine, José Carrasco Acosta aurait également tué dans l’affrontement et 3 membres de la Guardia Civil blessés.


Dans la même rubrique